Mardi, 16 avril 2024
Economie > Economie >

Le gouvernement égyptien étudie trois offres d'achat de la compagnie Wataniya

Racha Darwich , Mercredi, 28 février 2024

Wataniya Petroleum, qui appartient entièrement à l'Organisme des projets du service national (NSPO), est la première compagnie de l’armée égyptienne à entrer dans le programme d'offres publiques avec Safi.

s
Une station-service nationale appartenant à l’armée égyptienne. Photo : Facebook

Le premier ministre Mostafa Madbouly, a tenu, mardi 27 février au soir, une réunion pour examiner les trois offres finales d’achat de la Compagnie nationale de vente et de distribution des produits pétroliers, Wataniya, dont l’offre de vente avait été faite par le gouvernement précédemment dans le cadre du plan de l'Etat de vendre un certain nombre d’entreprises publiques. Les noms des trois entreprises candidates n'ont pas été révélés.

Wataniya Petroleum qui appartient entièrement à l'Organisme des projets du service national (NSPO) fait partie des premières compagnies de l’armée égyptienne à entrer dans le programme d’offres gouvernementales, avec Safi, une compagnie d'eau minérale et de produits alimentaires.

« Les 3 plus importantes offres présentées par des compagnies égyptiennes et internationales ont été étudiées aujourd’hui. La vente partielle ou totale sera annoncée ultérieurement », a commenté le porte-parole du conseil des ministres, Mohamed Al-Homossani. Les noms des trois acheteurs potentiels n’ont pas été officiellement annoncé.

Pour Al-Homossani, « les offres montrent que l’Etat est sérieux dans son plan de soumettre à la vente les compagnies des forces armées »

Au cours de la réunion de mardi, le premier ministre a confirmé que le gouvernement poursuivra le programme des offres publiques annoncé par l’Etat qui s'inscrit dans le cadre de l’application du document de la politique de la propriété de l'Etat, qui vise à augmenter la contribution du secteur privé à l’activité économique. Il s’agit là de l’une des conditions du programme de réforme économique mis en place avec le FMI.

La compagnie nationale de pétrole d’Abu-Dhabi, Adnoc, s’était retirée à la mi-février de la concurrence et n’a pas présenté d’offre finale, d'après des sources parlant au quotidien égyptien El-Borsa.

Avant sa mise en vente, Wataniya avait été restructurée et divisée en deux compagnies. L’une sera soumise à la vente alors que l’autre conservera la marque Wataniya et les stations-service qu’il est difficile de vendre « à cause de leur nature spécifique » ou de « leur emplacement particulier ». Ainsi, 174 stations sur les 300 de Wataniya seront ainsi vendues.

La mise en vente de Wataniya était initialement prévue pour octobre ou novembre 2023.

Le programme d’offres publiques s'inscrit dans le cadre de la tentative du gouvernement égyptien de récolter 5 milliards de dollars, d'octobre 2023 à fin juin 2024, comme indiqué dans un rapport du Centre d'information et d'aide à la prise de décision du Conseil des ministres en août. Ce programme, qui fait partie des engagements de l'Egypte dans le cadre de son accord de financement avec le FMI, a été ralenti en raison de l'instabilité du marché des changes et de l'inflation, deux phénomènes qui rendent difficile l'évaluation des avoirs en question.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique