Vendredi, 19 avril 2024
Economie > Economie >

« NWFE » : initiative égyptienne pour booster ses projets écologiques

Ghada Ismaïl, Mercredi, 21 février 2024

L'Egypte et le Groupe de la Banque mondiale consolident leur collaboration avec 14 initiatives d'une valeur de 6,9 milliards de dollars, couvrant une gamme variée de secteurs tels que l'éducation, la protection sociale, et les énergies renouvelables..

s
L'Egypte oeuvre à développer davantage de projets verts.

Rania Al-Mashat, ministre de la Coopération internationale, s’est réunie, mercredi 21 février avec Guangzhe Chen, vice-président du Groupe de la Banque mondiale de l’infrastructure, pour discuter la coopération dans le domaine des projets verts et la participation de la Banque mondiale aux projets nationaux de transformation verte dans le cadre de la Plateforme nationale du « NWFE » programme, au siège du ministère situé dans la nouvelle capitale administrative.

« Le gouvernement travaille pour développer les infrastructures et  la transition vers des infrastructures vertes et durables dans le cadre des objectifs de la Vision 2030 de l’Egypte, en particulier dans le secteur des énergies renouvelables et de la gestion durable des ressources en eau. L’Etat se réjouit à la perspective de poursuivre sa coopération avec la Banque mondiale dans les divers domaines et ses institutions dans le cadre stratégique pour la période 2023-2027 », a déclaré Al-Mashat.

« L’Egypte joue un rôle très important dans le cadre de l’application des projets de l’infrastructure en coopération avec la Banque mondiale. Ceci  inclut le projet de développement de systèmes de signalisation du trafic de chemin de fer , des projets de transport écologiques ainsi que les ports secs et les zones logistiques, qui sont considérées comme l’une des opportunités d’investissement les plus importantes pour le secteur privé, ainsi que la mise en œuvre de nombreux projets dans les domaines de l’énergie pour réduire les émissions de CO2 », a indiqué Guangzhe Chen.

Selon lui,  la coopération avec l’Egypte comprend également le financement du secteur des infrastructures à travers la rénovation du secteur du chemin de fer, le soutien des systèmes de protection sociale et l'accélération du  processus de la transformation verte. L’objectif est d’aider l’Egypte à construire des voies innovantes et des solutions durables pour relever les défis du développement dans les divers secteurs.

Rania Al-Mashat a confirmé que la plateforme « NWFE » a reçu un grand soutien et des éloges de la part des partenaires internationaux au cours de la COP27, en tant que modèle égyptien pionnier qui intègre les efforts de développement et l'agenda d'action pour le climat, en mobilisant des financements diversifiés pour les projets de développement vert lors d'un seul programme national.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique