Mardi, 16 avril 2024
Economie > Economie >

L’Egypte veut porter la valeur de ses exportations de dattes à 250 millions de dollars par an

Farah Alazzouni , Mercredi, 21 février 2024

Sous l'égide de la FAO, l'Egypte lance une stratégie ambitieuse pour dynamiser son secteur de la datte, visant une valeur d'exportation annuelle de 500 millions de dollars d'ici 10 ans.

s
L'Egypte est le premier producteur mondial de dattes avec plus de 1,8 million de tonnes par an. Photo : Al-Ahram

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a dévoilé, mardi 20 février en Egypte, une nouvelle stratégie (2024-2029), en collaboration avec le ministère du Commerce et de l'Industrie ainsi que le ministère de l'Agriculture et de la Bonification des terres, pour accroître la valeur des exportations égyptiennes de dattes, qu'elles soient séchées, fraîches ou transformées, à 250 millions de dollars par an.

Cette initiative ambitionne également de doubler cette valeur à 500 millions de dollars dans les dix prochaines années, tout en réduisant de 15 % le gaspillage des dattes et de 20 % les coûts de production dans la chaîne d'approvisionnement.

Ezzeldin Gadallah, directeur du Laboratoire central de recherche sur les palmiers du ministère de l'Agriculture, a souligné que « l'Egypte est le leader mondial dans la production de dattes, avec une production annuelle dépassant 1,8 million de tonnes ».

Cela représente 13,5 % de la production égyptienne de fruits, valorisée à 9,8 milliards de livres égyptiennes, 18 % de la production mondiale et 24 % de la production arabe, sachant que les pays arabes fournissent 72 % des dattes mondiales.

Malgré les progrès réalisés ces dernières années, le secteur des dattes en Egypte reste axé principalement sur le marché local en termes de production, emballage, transformation, transport et commercialisation, nécessitant des réformes structurelles pour son développement.

La surproduction pose un défi constant à l'exportation des dattes et de leurs dérivés, ainsi qu'à l'augmentation de la consommation locale sous différentes formes.

Reconnaissant l'importance du secteur des dattes comme moteur économique, l'Etat égyptien encourage vivement la culture des palmiers-dattiers pour stimuler les exportations mondiales de dattes.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique