Mercredi, 17 avril 2024
Economie > Economie >

Le Fonds souverain égyptien vise les 100 milliards de livres dans une expansion historique

Racha Darwich , Dimanche, 18 février 2024

Le capital du Fonds souverain égyptien pourrait excéder 100 milliards de livres égyptienne, suite à l'acquisition de nouveaux actifs prestigieux, selon son directeur Ayman Soliman.

s
Le bâtiment du ministère des Affaires étrangères.

Lors d’une prise de parole à l’occasion de la conférence des PDG qui s'est tenue au Caire le dimanche 18 février, Ayman Soliman, directeur du Fonds souverain égyptien, a révélé que le capital versé du Fonds est en passe de surpasser les 100 milliards de livres, après l’évaluation des actifs récemment acquis. Il a souligné l'intérêt marqué d'investisseurs pour des biens immobiliers de premier ordre, notamment les bâtiments des ministères des Affaires étrangères, du Tourisme situé à Zamalek, et de l'Intérieur en centre ville.

Créé en 2018, le Fonds souverain égyptien est conçu comme le levier d'investissement de l'Etat égyptien, visant à catalyser le plan Egypte 2030 pour stimuler les investissements du secteur privé, y compris l'investissement direct étranger.

Selon un décret présidentiel publié dans le journal officiel le mardi 23 janvier, le Fonds Souverain Egyptien s'est vu octroyer la propriété de 13 bâtiments gouvernementaux localisés dans le centre-ville du Caire.

Cette mesure s'inscrit dans le cadre de la législation régissant le FSE, qui autorise le président de la République à déclassifier certains biens immobiliers de l'Etat de leur statut d'utilité publique pour leur réaffectation, en vue de leur exploitation économique.

Les propriétés concernées englobent, entre autres, les sièges du ministère des Affaires étrangères à Maspero, de la Justice à Lazoghli, ainsi que des bâtiments historiques des ministères de l'Éducation, de la Santé, des Transports, du Tourisme à Zamalek, de la Production militaire, de l'Approvisionnement, de la Solidarité Sociale et du Logement. Le décret présidentiel mentionne également des unités appartenant au ministère du Développement local à Garden City, au Secrétariat général du ministère des Finances à Lazoghli, et l'Initiative du commerce vert du ministère de l'Industrie.

Ces acquisitions représentent un trésor immobilier situé dans une des zones les plus stratégiques et vivantes du centre-ville du Caire.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique