Dimanche, 21 avril 2024
Economie > Economie >

Georgieva : l’augmentation du soutien financier à l’Egypte sera de "grande ampleur"

Dalia Farouq , Dimanche, 11 février 2024

le FMI cherche à donner une dose de confiance à l’économie égyptienne en ajustant la taille du programme de subventions, en augmentant la taille du prêt à l’Egypte. Les première et deuxième révisions du programme de financement de l’Egypte seront achevées dans quelques semaines, selon la directrice du FMI.

s
Kristalina Georgieva, directrice du Fond Monétaire international. Photo : AFP

Kristalina Georgieva, directrice du Fonds monétaire international (FMI), a annoncé que le renforcement du soutien financier à l'Egypte serait substantiel, selon Al-Sharq Bloomberg.

Elle a précisé dans une interview avec Al-Sharq que le FMI ambitionne de booster la confiance dans l'économie égyptienne par le biais d'un ajustement de l'ampleur du soutien et d'une augmentation du montant du prêt accordé à l'Egypte.

Georgieva a également fait remarquer: « « Nous ne voulons pas que l’Egypte se précipite pour vendre des participations à des entreprises gouvernementales dans les conditions actuelles  ».

Elle a ajouté que les tensions à Gaza ont exercé une pression supplémentaire sur le pays, y compris sur son programme d'offre publique initiale (IPO).

De son côté, le gouvernement égyptien s'efforce d'élargir son programme d'IPO pour dynamiser le secteur privé dans l'économie, offrant des avantages aux investisseurs internationaux comme des déductions fiscales et des licences exclusives, pour pallier la crise de liquidité en dollars.

« Les premières et deuxièmes évaluations du programme de financement de l'Egypte seront achevées dans quelques semaines », a déclaré la directrice du FMI.

Elle a indiqué que l'Egypte doit se conformer à certains dossiers, notamment en reportant les grands projets en cours. « Nous avons déterminé le déficit de financement de l'Égypte et le rendrons public après la conclusion des négociations », a-t-elle ajouté.

Georgieva a souligné que les autorités égyptiennes devraient prioriser la lutte contre l'inflation et adopter un taux de change flexible pour la livre égyptienne afin d'amortir les chocs économiques.

Une délégation du FMI s'est rendue au Caire en janvier pour examiner des mesures économiques différées dans le cadre d'un accord avec l'organisation. Cette visite a conduit la délégation à considérer comme "très probable" une augmentation du prêt actuel du FMI à l'Egypte, en raison des défis extérieurs récents. A la suite de cette visite Georgieva a déclaré que le FMI  « avait fait d'excellents progrès dans ses discussions avec les autorités égyptiennes sur l'ensemble de politiques globales nécessaires pour parvenir à un accord  ». 

L'accord de décembre 2022 autorise l'Egypte à emprunter 3 milliards de dollars sur trois ans en échange de réformes, dont la première tranche de 347 millions de dollars a été reçue en décembre 2022.

La première évaluation, prévue pour le 15 mars 2023, était censée permettre à l'Egypte d'accéder à la seconde tranche du prêt. Toutefois, malgré ses efforts, l'Egypte a rencontré des difficultés à respecter les critères du FMI, dues à une situation économique délicate. Les révisions nécessaires de l'économie égyptienne sont cruciales pour libérer les prochaines tranches de prêt conformément à l'accord avec le FMI.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique