Lundi, 17 juin 2024
International > Monde >

Biden multiplie les hommages aux grands combats des Afro-Américains

AFP , Jeudi, 16 mai 2024

Biden, Trump
Le président américain Joe Biden et l’ancien président républicain Donald Trump. Photo : AP

Joe Biden, qui selon certains sondages serait en perte de vitesse auprès de l'électorat afro-américain, va multiplier d'ici dimanche les hommages aux grandes luttes menées pour les droits civiques aux Etats-Unis.

Jeudi, le président démocrate, en campagne pour un second mandat, recevra ainsi des plaignants d'une procédure judiciaire emblématique du combat contre la ségrégation scolaire, ayant débouché sur la décision "Brown vs Board of Education".

Dans cet arrêt pris en 1954, la Cour suprême des Etats-Unis a jugé que la séparation des élèves blancs et des élèves noirs dans les écoles violait la Constitution.

Cette décision avait fait voler en éclats la jurisprudence "séparés mais égaux" qui avait permis jusqu'alors aux Etats du Sud, anciennement esclavagistes, de pratiquer la ségrégation raciale.

Ces Etats maintenaient des inégalités de fait sous couvert d'offrir aux Afro-Américains des conditions prétendument "égales" à celles des citoyens blancs dans toutes sortes de domaines (accès au logement, aux lieux publics, aux écoles, aux transports etc).

Le président américain entend expliquer qu'il "faut continuer à développer ces libertés" et les "droits chèrement acquis" par les Afro-Américains, a dit mercredi la porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre.

Vendredi, Joe Biden ira prononcer un discours au Musée national de l'histoire et de la culture afro-américaine à Washington.

Puis il rencontrera les représentants des "Divine Nine", des "fraternités" et "sororités" (associations typiques des universités américaines) fondées par des étudiants et des étudiantes noires.

Dimanche enfin, il doit s'exprimer lors de la remise des diplômes de l'université historiquement noire de Morehouse à Atlanta (sud-est), celle où étudia Martin Luther King, le grand meneur de la lutte pour les droits civiques dans les années 1960.

Reste à voir comment le démocrate de 81 ans sera reçu, alors que certaines cérémonies de ce genre ont été perturbées récemment par des manifestants pro-palestiniens.

Selon plusieurs sondages récents, Joe Biden, tout en restant nettement majoritaire auprès de cet électorat, perdrait du terrain auprès des électeurs noirs, en particulier les plus jeunes, dans certains Etats particulièrement disputés.

La mobilisation des Afro-Américains avait été décisive dans sa victoire face à Donald Trump en 2020. Il avait alors remporté 92% de leurs voix, contre 8% à son adversaire républicain, selon le comptage de l'institut Pew Research.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique