Dimanche, 19 mai 2024
International > Monde >

Taïwan secoué par un séisme de magnitude 5,9

AFP , Lundi, 22 avril 2024

Taïwan
Photo : AP

Taïwan a été secoué lundi en début de soirée par un "fort" tremblement de terre, ressenti dans la capitale Taipei par le personnel de l'AFP, et l'agence météorologique taïwanaise a fait état d'une secousse de magnitude réévaluée à 5,9, provenant du comté de Hualien dans l'est.

Le 3 avril, cette région avait été l'épicentre d'un séisme de magnitude 7,4 qui avait fait au moins 17 morts et plus de 1.100 blessés dans l'île.

Le tremblement de terre de lundi s'est produit vers 17h08 (09H08 GMT), selon l'agence météorologique taïwanaise.

Il a été suivi d'une série de répliques, la plus intense vers 22h15 (14h15 GMT), selon des journalistes de l'AFP.

L'agence météorologique de Taïwan a annoncé qu'il s'agissait d'un séisme de magnitude 5,9, avec une profondeur de 8,6 km, tandis que l'Institut de géophysique américain US Geological Survey (USGC) a évalué la magnitude à 5,8.

"On a eu l'impression d'assister à l'un des plus forts séismes ou à l'une des plus fortes répliques depuis le grand tremblement de terre du début du mois", a déclaré un employé de l'AFP, tandis qu'un autre journaliste a dit que l'immeuble avait oscillé.

Le service des pompiers de Hualien a indiqué sur son compte officiel sur les réseaux sociaux avoir envoyé des équipes pour évaluer les éventuels dégâts.

A 22h30 (14h30 GMT), aucun dommage dû au séisme n'avait été signalé, ont-ils assuré, ajoutant "continuer à surveiller la situation" et prévoir "un rapport en temps opportun".

Taïwan est régulièrement frappée par des tremblements de terre car l'île se trouve à proximité de la jonction de deux plaques tectoniques.

Le séisme du 3 avril a été suivi de centaines de répliques qui ont provoqué des éboulements dans les environs de Hualien.

C'était le plus grave depuis le tremblement de terre d'une magnitude de 7,6 qui avait frappé l'île en septembre 1999 et fait 2.400 morts - la pire catastrophe de l'histoire moderne de Taïwan.

Des réglementations antisismiques plus strictes, y compris dans les normes de construction, et une large sensibilisation de la population semblent avoir évité une catastrophe majeure lors de ce séisme du 3 avril.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique