Mercredi, 26 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde >

La zone C au coeur de toutes les convoitises

Mercredi, 20 septembre 2023

Comment est divisé le territoire palestinien depuis Oslo ? Explications.

La zone C au coeur de toutes les convoitises

Zone A :

Elle représente 18 % de la Cisjordanie et comprend les sept grandes villes palestiniennes : Jénine, Qalqiliya, Tulkarem, Naplouse, Ramallah, Bethléem et Hébron. 55 % de la population de la Cisjordanie vit dans la zone A. En vertu des accords d’Oslo, la zone A est contrôlée par l’Autorité palestinienne. Mais dans les faits, l’armée israélienne se donne le droit d’y intervenir.

Zone B :

Elle comprend la plupart des autres localités palestiniennes (22 % de la Cisjordanie), à l’exception de certains camps de réfugiés ett 41 % de la population. Elle est sous contrôle partagé : l’Autorité Palestinienne y a, en théorie, la responsabilité civile et Israël conserve une responsabilité prépondérante pour les questions de sécurité.

Zone C :

C’est la plus grande zone, 60 % de la Cisjordanie, entièrement sous contrôle israélien pour la sécurité et l’administration. Seul territoire continu de la Cisjordanie qui renferme les terres les plus fertiles, elle devait être progressivement transférée à la juridiction palestinienne, ce qui ne s’est pas produit. Du point de vue démographique, la colonisation a changé la donne : quelque 450 000 colons y vivent, contre 250 000 Palestiniens. Du point de vue administratif, Israël garde le contrôle sur les questions de sécurité, de planification et de construction, et impose des restrictions de mouvements, d’accès et de construction aux Palestiniens. La droite considère la zone C comme israélienne.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique