Vendredi, 01 mars 2024
Dossier > G20 >

Le G20, épicentre de l’économie mondiale

Ghada Ismaïl, Jeudi, 14 septembre 2023

Rassemblant les principales économies mondiales développées et émergentes, le G20 est une plateforme multilatérale importante où les pays du Sud et ceux du Nord sont assis autour de la même table. Focus.

Le G20, épicentre de l’économie mondiale

Le G20 est le principal forum de coopération économique internationale. Il joue un rôle important dans le renforcement de l’architecture et de la gouvernance mondiales sur toutes les grandes questions économiques internationales. En effet, le moteur principal derrière la création du G20 était de répondre aux problèmes causés par la crise financière asiatique de 1997 et 1998, qui a démontré la faiblesse du système financier international face à la mondialisation des relations économiques. La décision de créer le G20 a été prise lors d’une réunion des ministres des Finances et des chefs des Banques Centrales de 7 des plus grandes économies mondiales : la Grande-Bretagne, l’Italie, le Canada, les Etats-Unis, le Japon, l’Allemagne et la France, à Washington en septembre 1999. La conférence fondatrice du G20 a eu lieu les 15 et 16 décembre à Berlin de la même année. A l’époque, le ministre canadien des Finances, Paul Martin, a été choisi comme le premier président du G20.

Ce groupe a élargi ensuite son agenda pour inclure, outre les questions économiques, la santé, le changement climatique, le développement durable, l’énergie et la lutte contre la corruption. A la suite de la crise économique et financière mondiale de 2007, le G20 a été élevé au rang de chefs d’Etat et de gouvernement. Aujourd’hui, le G20 est composé de 19 pays en plus de l’Union Européenne (UE). Cette dernière est représentée aux sommets du groupe par la Commission européenne et la Banque Centrale européenne. Quant aux 19 pays, ils comprennent les Etats-Unis, l’Inde, l’Argentine, l’Australie, le Brésil, le Canada, la France, l’Allemagne, l’Indonésie, l’Italie, le Japon, la République de Corée, le Mexique, la Russie, le Royaume d’Arabie saoudite, l’Afrique du Sud et la Turquie. Le G20, selon le critère politique, est constitué d’une fédération de type supranational (l’Union européenne), de 14 Républiques (7 Républiques fédérales et une République populaire) et de 5 royautés.

Pour ce qui est de leur appartenance géographique, le continent asiatique est représenté par la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Japon, la Corée du Sud et l’Arabie saoudite. Quant à l’Afrique, elle n’était représentée que par l’Afrique du Sud avant l’adhésion de l’UA au cours de ce sommet. Tandis que l’Amérique du Sud est représentée par l’Argentine et le Brésil. Ensuite, l’Europe est représentée par 4 pays de l’Union européenne qui se représentent eux-mêmes : la Grande- Bretagne, la France, l’Italie et l’Allemagne. Outre la Russie, la Turquie, l’Amérique du Nord représentée par les Etats-Unis, le Canada, le Mexique et le continent australien représenté par l’Australie.

85 % du PIB mondial

Les économies des Etats membres du G20 représentent collectivement environ 85 % du PIB mondial, 75 % du commerce mondial, 66 % de la population mondiale, 80 % des investissements mondiaux, et environ la moitié de la superficie mondiale. En effet, les Etats-Unis sont la plus grande économie du groupe, dont le PIB s’élève à 26 850 milliards de dollars, selon les chiffres du Fonds Monétaire International (FMI), suivis par la Chine en 2e position, avec un PIB de 19 370 milliards de dollars. Par ailleurs, le PIB des pays du G20 devrait atteindre 91 000 milliards de dollars en 2023, ce qui représente 86 % du PIB mondial, selon les données du FMI.

Quant aux échanges commerciaux entre l’Egypte et les pays du G20, ils ont augmenté pour atteindre 88,1 milliards de dollars en 2022 contre 80 milliards de dollars en 2021, soit une augmentation de 10,1 %. Les exportations égyptiennes ont enregistré 25,6 milliards de dollars en 2022, soit une augmentation de 21,1 % par rapport à 2021. Alors que les investissements du G20 en Egypte ont atteint 24 milliards de dollars au cours de l’exercice 2021-2022 contre 21,2 milliards de dollars au cours de l’exercice 2020-2021, soit une augmentation de 13,3 %.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique