Samedi, 13 avril 2024
Dossier > Dérèglement climatique >

La planète s’embrase !

May Atta , Jeudi, 27 juillet 2023

Des Etats-Unis à l’Afrique du Nord en passant par l’Europe, la Chine ou la région du Golfe, les vagues de chaleur s’abattent sur la planète. Tour d’horizon.

La planète s’embrase !

Egypte

L’Egypte affronte, depuis dix jours, une vague de chaleur estivale et un nouveau pic des températures est attendu en début de la semaine prochaine. Selon l’Organisme météorologique national, les températures ont franchi la barrière des 40 degrés et oscillent entre 44°C et 45°C en Haute-Egypte. Le taux d’humidité dans certaines régions a atteint 95 %. Le porte-parole du ministère de l’Electricité a affirmé que la consommation d’électricité avait dépassé les 35 000 mégawatts à cause de cette vague de chaleur, c’est à ce jour la consommation la plus élevée jamais enregistrée en Egypte.

Espagne

En Espagne, au sud de l’Europe, plusieurs régions ont été placées en alerte rouge canicule, avec des températures qui ont dépassé le seuil des 44 degrés. Cette vague de chaleur a compliqué la tâche des pompiers pour éteindre un incendie qui a brûlé environ 4 500 hectares dans l’île espagnole de La Palma.

Etats-Unis

Aux Etats-Unis, les services météo font état d’une vague de chaleur accablante dans le sud et le mercure a atteint 47°C dans certaines villes. Dans la célèbre Vallée de la Mort, en Californie, l’un des endroits les plus chauds de la planète, le mercure a grimpé jusqu’à 54,4°C. Selon les services météorologiques américains, ce serait la température la plus élevée relevée dans le monde depuis 1931, où le record de température était de 56,7°C en juillet 1913. En plus, 4 incendies très violents ont ravagé près de 3 500 hectares de terres en Californie du Sud, où un millier d’habitations ont dû être évacuées.

 Grèce

La Grèce a annoncé, jeudi 20 juillet, que les sites archéologiques seront fermés aux heures les plus chaudes de la journée en raison d’une nouvelle vague de chaleur avec des températures prévues de 44°C à 45°C. Dans la capitale grecque, un record absolu de température (44,8°C) avait été enregistré en juin 2007, selon l’Observatoire national d’Athènes, alors que le record absolu en Grèce date de juillet 1977 avec 48°C à Elefsina, près d’Athènes. La Grèce a connu cette année une série d’incendies, forçant à l’évacuation de milliers de personnes. Au sud-est d’Athènes, 3 472 hectares de terrains ont été brûlés.

 Chine

Des températures de plus de 50°C ont été enregistrées dans l’ouest de la Chine. La température au sol a atteint, dimanche, 80°C, selon les services météo chinois. Les vagues de chaleur en été ne sont pas inhabituelles en Chine. L’an dernier, la Chine avait connu son mois d’août le plus chaud (44°C) depuis le début de ses relevés en 1961. Le record était de 40,6°C.

Algérie

L’Algérie vit une intense vague de chaleur, avec des températures dépassant largement les 40°C. L’Organisme météorologique national avait enregistré des températures record de 47,9°C à Alger, 46,8°C à Maghnia (extrême-ouest) et 44,8°C à Béjaïa (au centre, sur la côte méditerranéenne). Le pays a connu entre les 9 et 12 juillet des pics de température jamais atteints depuis des décennies.

Emirats arabes unis

La plupart des pays arabes du Golfe sont touchés par des vagues de chaleur anormalement élevées. Aux Emirats arabes unis, les températures ont grimpé jusqu’à 60°C. Selon le Centre national de météorologie, le pays connaît un été extrêmement chaud et lourd, le thermomètre est monté jusqu’à 50°C. Mais une augmentation relative de l’humidité, associée à des températures déjà élevées, donne l’impression que la température est entre 55°C et 60°C dans certaines régions.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique