Vendredi, 19 avril 2024
Dossier > Crise Mondiale >

Secteur automobile: Contenir la crise

Gilane Magdi , Mercredi, 18 janvier 2023

Augmenter les revenus du pays en devises étrangères et soutenir le secteur automobile, tels sont les objectifs des mesures prises, afin de faciliter l’importation de voitures par les expatriés.

Secteur automobile: Contenir la crise
Les ventes de voitures particulières ont baissé de 73,6  % en un an. (Photo : Ahmad Aref)

Le secteur automobile est l’un des secteurs ayant souffert du manque d’offre et du recul des ventes en raison de la hausse continuelle du dollar. Pour sortir de cette impasse, le président de l’Association des commerçants d’automobiles et membre de l’Union des Chambres commerciales, Ossama Aboul-Magd, a demandé au premier ministre de résoudre des problèmes liés à l’initiative gouvernementale d’autoriser aux Egyptiens résidant à l’étranger d’importer des voitures pour leur usage personnel, exonérées des douanes et des taxes. Cette initiative était mise en application en novembre dernier pour augmenter l’offre des voitures particulières sur le marché et les ressources du pays en devises étrangères. « Nous appelons le gouvernement à prolonger de 3 mois supplémentaires le délai accordé aux Egyptiens à l’étranger pour enregistrer les demandes d’importation, qui prendra fin le 16 mars prochain », a noté Aboul-Magd dans le communiqué envoyé à Al-Ahram Hebdo le 11 janvier, en ajoutant que l’allongement du délai va augmenter le nombre des bénéficiaires de cette initiative et va augmenter les ressources du pays en dollars à travers les montants transférés en faveur du ministère des Finances.

Le mois dernier, le ministère des Finances a introduit des modifications aux conditions de cette initiative pour faciliter aux Egyptiens l’importation de leurs propres véhicules. Les nouvelles modifications comprennent l’annulation de la condition de déposer en banque une somme en dollar 3 mois avant le transfert. L’autre modification concerne l’annulation de la condition d’attester les documents de résidence, le relevé de compte et le certificat de données de voiture au ministère des Affaires étrangères par l’intermédiaire des ambassades et des missions diplomatiques à l’étranger.

Ces modifications visent à augmenter l’offre sur le marché. « Le secteur automobile souffre d’une double crise: la hausse du prix du dollar et la suspension des importations, ce qui a entraîné le recul de l’offre et une baisse des ventes », explique Hesham Hamdy, vice-président associé des recherches au sein de Naeem Holding. Selon lui, les ventes totales des véhicules (voitures particulières, bus et camions) en Egypte ont diminué de 70% sur un an, enregistrant 7900 unités en novembre 2022. Les ventes de voitures particulières ont atteint 5200 unités en novembre 2022, soit une chute de 73,6% sur un an.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique