Vendredi, 01 mars 2024
Dossier > Conférence Egypte 2022 >

Secteur agricole : Vers une hausse de la production

Gilane Magdi , Mercredi, 26 octobre 2022

Augmenter la production et les exportations agricoles et attirer plus d’investissements dans ce secteur vital de l’économie égyptienne.

Secteur agricole : Vers une hausse de la production
(Photo : Bassam Al-Zoghbi)

Tels étaient les principaux points évoqués par les participants à la Conférence économique lors d’une séance sous le titre « Une feuille de route pour maximiser la production agricole et atteindre l’autosuffisance ». « Le secteur agricole fait face à de nombreux défis, notamment le recul de la superficie agricole, les ressources limitées en eau et la croissance démographique. Malgré tous ces défis, l’Etat a réussi à fournir les produits de base à la population et cherche à assurer la sécurité alimentaire », a déclaré le ministre de l’Agriculture et de la Bonification des terres, Al-Sayed Al-Qosseir. Et d’ajouter que l’Etat égyptien a mis en place une stratégie en plusieurs points afin de réaliser les objectifs du développement agricole, à savoir l’expansion horizontale dans les nouvelles terres comme seul moyen d’augmenter la superficie agricole, et l’expansion verticale, pour augmenter la productivité du feddan en cultures stratégiques et surmonter le problème de la rareté des ressources.

Abdel-Hakim Al-Waer, représentant régional de l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), a souligné que la question de la production alimentaire ne peut être séparée de la question de l’eau. Selon lui, il est nécessaire de mettre en place des politiques agricoles innovantes qui réduisent l’utilisation de l’eau dans les cultures. Les participants ont souligné l’importance du transport (routier, maritime et aérien). Ils ont exigé que l’Etat loue des transports rapides pour exporter les denrées agricoles périssables. En effet, le prix élevé du transport aérien était devenu un obstacle aux exportations.

Au niveau des investissements, le ministre de l’Agriculture a affirmé qu’il existe en Egypte de nombreuses opportunités d’investissement agricole, notamment au nouveau projet du Delta ainsi qu’au nord et au centre du Sinaï. Il y a également des projets de production bovine et laitière. « Le ministère de l’Agriculture a récemment conclu un certain nombre de partenariats avec le secteur privé car nous voulons stimuler les investissements dans ce secteur », déclare le ministre. Abdel-Salam Al-Jabali, président de la commission de l’agriculture au Sénat, insiste sur le fait que le ministère de l’Agriculture et de la Bonification des terres doit aussi jouer un rôle pour surmonter les obstacles liés aux autres parties auxquelles l’investisseur agricole a affaire et pour résoudre certains problèmes, notamment ceux liés à la légalisation des terres agricoles.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique