Lundi, 24 juin 2024
Egypte > Politique >

Sissi et Xi réaffirment à Pékin la nécessité de mettre fin à la guerre à Gaza

Racha Darwich , Mercredi, 29 mai 2024

Cette réunion vient à la veille d'un forum à Pékin avec des dirigeants arabes dont la Chine espère qu'il permettra d'approfondir les liens avec la région.

s
Photo : Page Facebook du Ministère des Transports

Le président Abdel Fattah Al-Sissi est arrivé à Pékin mardi 28 mai pour une visite d’Etat de 5 jours en République populaire de Chine au cours de laquelle il a tenu des pourparlers avec le président chinois, Xi Jinping, qui ont porté sur le renforcement des relations bilatérales et l’ouverture de perspectives plus larges de coopération dans divers domaines à l’occasion de l’écoulement de 10 années depuis l’élévation des relations entre l’Egypte et la Chine au niveau du partenariat stratégique global.

Cette réunion vient à la veille d'un forum à Pékin avec des dirigeants arabes dont la Chine espère qu'il permettra d'approfondir les liens avec la région.

Le communiqué publié au terme de ces pourparlers a annoncé le lancement de l’année du « partenariat égypto-chinois » qui verra l’organisation de nombreuses manifestations diplomatiques, économiques et culturelles entre les deux pays.

Le porte-parole de la présidence a révélé que les pourparlers ont abordé les perspectives des deux pays sur les développements internationaux et régionaux. Dans ce contexte, Sissi a souligné la nécessité de mettre fin à la guerre à Gaza, soulignant la gravité des opérations militaires israéliennes à Rafah, au niveau humanitaire, sécuritaire et politique, surtout après le bombardement délibéré d’un camp de déplacés qui a entraîné une catastrophe humanitaire tragique.

Dans ce contexte, le président chinois a salué le rôle central de l’Egypte et ses efforts inlassables pour l’acheminement des aides humanitaires. Les deux présidents ont convenu de la nécessité de parvenir à un cessez-le-feu immédiat et du rejet du déplacement forcé des Palestiniens hors de leurs territoires, soulignant que l’application de la solution des deux Etats est le principal garant du rétablissement de la stabilité, de la paix et de la sécurité dans la région. 

Le président chinois Xi Jinping a déclaré à son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi que la Chine était "profondément attristée" par la situation humanitaire "extrêmement grave" dans la bande de Gaza.

Israël bombarde toujours mercredi la bande de Gaza, ignorant les condamnations internationales après des frappes sur des camps de déplacés palestiniens à Rafah, qui ont fait plus de 65 morts selon le Hamas.

"Ce nouvel épisode du conflit israélo-palestinien a fait un grand nombre de victimes parmi les civils palestiniens innocents et la situation humanitaire à Gaza est extrêmement grave", a affirmé M. Xi à son invité lors d'une rencontre à Pékin, d'après la télévision publique chinoise CCTV.

Les deux présidents ont également discuté de la situation sur le continent africain et des moyens de renforcer la coopération entre les deux pays afin de soutenir les efforts de développement du continent. Dans ce contexte, Sissi a souligné la priorité absolue d’assurer la sécurité hydrique en Egypte.

Les présidents ont ensuite assisté à la signature d’un certain nombre d’accords de coopération entre les deux pays, dont le plan de développement conjoint qui s’inscrit dans le cadre de l’Initiative de la ceinture et de la route, ainsi que le renforcement de la coopération dans le domaine de l’innovation technologique et des technologies de communication.

Sissi devra également prendre part, auprès d'autres dirigeants arabes, comme le roi de Bahreïn, Hamad ben Issa, le président tunisien, Kais Saied, et le président des Emirats arabes unis, Mohamed bin Zayed Al Nahyan, à la 10e réunion ministérielle du Forum de coopération sino-arabe.

S'exprimant lundi lors d'une conférence de presse à Pékin, le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Deng Li, a déclaré que le développement des relations sino-arabes contribue à servir les intérêts des peuples chinois et arabes et vise à soutenir la paix et le développement au Moyen-Orient et à promouvoir la stabilité dans un monde turbulent. Il a souligné que le Forum de coopération sino-arabe avait réalisé des succès remarquables depuis sa création il y a vingt ans. « Les parties arabe et chinoise ont convenu, lors de leur dernier sommet en 2022, de construire une communauté sino-arabe de destin commun, confirmant que les relations sino-arabes étaient entrées dans une nouvelle ère de développement global », a déclaré Deng Li.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique