Jeudi, 13 juin 2024
Egypte > Politique >

L’Egypte déplore les tentatives visant à déformer ses efforts de médiation à Gaza : Al-Qahera News

Ahraminfo , Mercredi, 22 mai 2024

L’implication du Caire dans les efforts de médiation pour parvenir à cessez-le-feu et à la libération des otages dans la bande de Gaza est venue après des demandes persistantes (des autres parties), en raison de l’expérience et de la capacité du Caire à gérer ces négociations complexes, a expliqué une source de haut rang à Al-Qahera News.

s
Des personnes inspectent les dégâts dans les décombres d’un bâtiment qui a été endommagé lors du bombardement israélien dans le quartier d’Al-Daraj à Gaza. Photo : AFP

L'Egypte a déploré les tentatives visant à déformer ses efforts en faveur d’une trêve humanitaire et d’un cessez-le-feu à Gaza, a déclaré une source de haut rang, mercredi 22 mai, à la chaîne égyptienne Al-Qahera News.

« Certaines parties enchaînent les allégations accusant les médiateurs (entre Israël et le Hamas) de partialité afin de ne pas avoir à appliquer les décisions requises », a ajouté la source.

La source faisait référence, sans le nommer, à un rapport de CNN, publié mardi et affirmant que l’Egypte avait unilatéralement modifié les termes d’un accord de cessez-le-feu à Gaza présenté au Hamas, ce qui avait surpris les autres négociateurs.

Selon CNN, l'accord de cessez-le-feu annoncé par le Hamas le 6 mai n'était pas celui que les Qataris ou les Américains pensaient avoir soumis pour examen final. Le document modifié approuvé par le Hamas, obtenu par le média américain, prévoyait un cessez-le-feu permanent et un « calme durable », dans une seconde phase du projet. Israël avait rejeté cette proposition.

Selon la source égyptienne de haut rang, l’implication du Caire dans les efforts de médiation pour parvenir à cessez-le-feu et à la libération des otages dans la bande de Gaza est venue après des demandes persistantes (des autres parties), en raison de l’expérience et de la capacité du Caire à gérer ces négociations complexes.

Une autre source égyptienne a déclaré à Al-Qahera News que l’Egypte confirme son rejet total de la déportation des Palestiniens dans le Sinaï et ne permettra jamais à Tel Aviv de réaliser ses convoitises à ses dépens.

« L’Egypte et la communauté internationale rejettent les projets israéliens de déportation des Palestiniens vers le Sinaï », a dit la source.

Le Caire a exercé une pression accrue sur Israël au cours des dernières semaines pour qu’il retire ses forces de la ville palestinienne de Rafah.

La semaine dernière, l’Egypte avait annoncé qu’elle se joindrait à l’Afrique du Sud dans son procès contre Israël pour génocide devant la Cour internationale de justice, devenant ainsi le sixième pays arabe à se joindre au procès, après la Syrie, l’Irak, la Jordanie, le Liban et la Libye.

Depuis le début de la guerre, l’Egypte réclame un cessez-le-feu durable dans la bande de Gaza et un accès soutenu à l’aide humanitaire pour soulager les souffrances des civils.

Pendant près de huit mois, la guerre meurtrière israélienne dans la bande de Gaza a fait 35 647 morts, la plupart des femmes et des enfants. 79 852 personnes ont été blessées et plus de 2 millions ont été déplacées.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique