Samedi, 25 mai 2024
Egypte > Politique >

Les négociations entre le Hamas et Israël reprennent demain au Caire: Al-Qahera News

Dalia Farouq , Samedi, 06 avril 2024

Le chef de l'Agence américaine de renseignements, le premier ministre et le ministre des Affaires étrangères du Qatar et une délégation israélienne participeront aux négociations sur un cessez-le-feu demain au Caire.

s
Des Palestiniens inspectent les décombres de bâtiments détruits à la suite de frappes aériennes israéliennes sur la ville de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza. Photo : AP

L'Egypte a mené des contacts intensifs ces dernières heures pour que les négociations sur un cessez-le-feu à Gaza reprennent, a déclaré une source égyptienne de haut niveau à Al Qahera News samedi. 

Une reprise des négociations entre le Hamas et Israël avec la médiation de l'Egypte, du Qatar et des Etats-Unis est annoncée pour ce week-end. Le dernier cycle de négociations s’était terminé sans accord.

Selon la source, une délégation de haut niveau du Hamas est attendue au Caire demain pour des négociations sur un cessez-le-feu avec la participation du chef de l'Agence américaine de renseignements (CIA), du premier ministre et du ministre des Affaires étrangères du Qatar, et d’une délégation israélienne.

Des médias américains ont aussi révélé que le chef de la CIA, Bill Burns, est attendu au Caire où il doit rencontrer le chef du Mossad israélien et des responsables égyptiens et qataris.

Il s’agit de la énième tentative de parvenir à une trêve associée à la libération des otages dans la bande de Gaza, meurtrie par une guerre dévastatrice qui entre dimanche dans son 7e mois.

Selon le ministère de la Santé à Gaza, 33 137 Palestiniens ont été tuées dans la bande de Gaza depuis le début de la guerre le 7 octobre.

Le président américain, Joe Biden, a appelé le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, à conclure un accord sur les otages et a demandé aux médiateurs égyptiens et qataris d'obtenir du Hamas un engagement en faveur d’un accord.

De son côté, le Hamas a affirmé samedi qu'il « ne renoncera pas à ses exigences » pour une trêve à savoir un cessez-le-feu complet, un retrait des forces d'occupation de Gaza, le retour des déplacés, la liberté de mouvement des aides (remis à la population) et un sérieux accord d'échange des otages et des prisonniers palestiniens.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique