Mardi, 28 mai 2024
Egypte > Santé >

L'Etat ne monopolisera pas la fourniture des services d'assurance médicale : Maait

Ghada Ismaïl, Samedi, 23 mars 2024

Le gouvernement souhaite que le secteur médical privé joue un rôle plus important en tant que partenaire essentiel dans la fourniture des services et du système de l’assurance médicale, selon le ministre des Finances.

médicale
Une femme reçoit un traitement dans un hôpital d’assurance médicale. Photo : Al- Ahram

Mohamed Maait, ministre des Finances et président de l’Organisme général de l’assurance médicale, a exprimé, samedi 23 mars, sa satisfaction du soutien international aux efforts de l’Egypte dans le but de réformer l’assurance médicale en soutenant le système "d’assurance médicale », selon les dernières normes internationales.  Et que l’Etat souhaite que le secteur médical privé joue un rôle plus important en tant que partenaire essentiel dans la fourniture de services et l’administration du système d’assurance médicale.

« L’Etat ne monopolisera pas la fourniture des services de l’assurance médicale aux citoyens, mais s’efforcera de fournir des opportunités concurrentielles aux institutions privées avec le public », a souligné Maait.

« Le système d’assurance médicale a fait bénéficier environ 4,4 millions de citoyens dans 6 gouvernorats grâce à une liste médicale couvrant plus de 3 000 services médicaux fournis aux bénéficiaires de l’assurance médicale, y compris les frais de traitement des tumeurs, de transplantation d’organes et de prothèses », a confirmé May Farid, secrétaire adjoint du ministre des Finances et directrice exécutive de l’Organisme général de l’assurance médicale.

Le ministre a ajouté que le système cible les catégories de la population qui sont le plus à risque et qui ont le plus besoin d’être soignés.

Ces déclarations viennent après la visite de la délégation de l’Agence Française de Développement (AFD), des établissements médicaux de la ville d’Ismaïliya. Cécile Couprie, directrice régionale de l’Agence française de développement, a salué les efforts déployés par l’Egypte pour améliorer les services de soin médicaux.

Selon Maait, le total des fonds et des actifs de l’Organisme général de l’assurance médicale s’élève à 91 milliards de livres égyptiennes (L.E) et le total des revenus réalisés par ce nouveau système s’élève à 97,2 milliards de L.E. durant la même période.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique