Mercredi, 24 juillet 2024
Egypte > Politique >

La situation à Gaza et les efforts pour une trêve au centre d’une rencontre entre Sissi et une délégation de la Chambre des Communes britannique

Rim Darwich , Mercredi, 06 mars 2024

Les opérations militaires israéliennes dans la bande de Gaza ont fait 30 717 morts, en majorité des civils, et 72 156 blessés, selon le ministère de la Santé à Gaza le 6 mars.

s
Le président Abdel-Fattah Al-Sissi reçoit une délégation de la chambre des Communes britannique Photo : Page Facebook de la Présidence de la République

Le président Abdel Fattah Al-Sissi a reçu une délégation de la Commission des affaires étrangères de la Chambre des Communes britannique, conduite par Alicia Cairns, présidente de la Commission, et en présence de Gareth Bayley, ambassadeur du Royaume-Uni au Caire, a annoncé le porte-parole de la présidence égyptienne, Ahmed Fahmy.

Durant cette rencontre, le président a souligné que la situation humanitaire à Gaza ne pouvait pas permettre de retarder davantage les solutions décisives permettant de parvenir au cessez-le-feu, selon Fahmy.

« Une solution durable et juste à la tension au Moyen-Orient réside dans la création d'un Etat palestinien indépendant conformément aux résolutions de la légitimité internationale », a déclaré le président égyptien, soulignant le danger de l’expansion des axes et des fronts du conflit, qui menace la sécurité et la stabilité régionales dans leur ensemble, évoquant la situation sécuritaire en mer Rouge et dans le détroit de Bab al-Mandab, a annoncé Fahmy.

Le président a exposé les derniers efforts égyptiens visant à parvenir à un accord sur un cessez-le-feu et un échange de détenus; ainsi que les efforts pour garantir l’accès de l'aide humanitaire au secteur de Gaza. Il a souligné l'importance du rôle que doit assumer la communauté internationale dans la protection des Palestiniens contre la catastrophe humanitaire à laquelle ils sont exposés. Le président a également noté le rôle de l'Egypte dans la mobilisation et l'entrée de l'aide humanitaire par le point de passage terrestre de Rafah, selon Fahmy.

Les pourparlers pour tenter d’instaurer un cessez-le-feu à Gaza entre l’Egypte, les Etats-Unis, le Hamas et le Qatar ont repris mardi 5 mars au Caire. « Les négociations sont difficiles, mais elles se poursuivent », a déclaré un haut responsable égyptien.

Des négociations avaient commencé au Caire, depuis dimanche 3 mars, avec l’objectif de parvenir à une trêve dans l’enclave palestinienne avant le Ramadan, qui commence le 11 mars, avec des représentants du Hamas, du Qatar et des Etats-Unis. Les négociations avaient commencé la semaine dernière au Qatar.

Les pays médiateurs proposent un arrêt des combats pendant six semaines et la libération des 42 otages israéliens retenus par le Hamas contre des prisonniers palestiniens en Israël (dont le nombre reste à déterminer).

La guerre, déclenchée le 7 octobre, a provoqué une catastrophe humanitaire à Gaza. Le territoire palestinien, qui compte 2,2 millions d’habitants, est au bord de la famine, a affirmé Jens Laerke, porte-parole de l'Ocha, l'Agence de coordination des affaires humanitaires des Nations-Unies.

Les opérations militaires israéliennes dans la bande de Gaza ont fait 30 717 morts, en majorité des civils, et 72 156 blessés selon le ministère de la Santé à Gaza le 6 mars.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique