Dimanche, 21 avril 2024
Egypte > Politique >

L'Egypte et l'Allemagne s'accordent sur la solution à deux Etats comme seul moyen pour restituer la paix

Dalia Farouq , Lundi, 29 janvier 2024

Le président Abdel Fattah Al-Sissi a reçu un appel téléphonique, lundi 29 janvier, du chancelier allemand, Olaf Scholz où ils ont discuté de la situation régionale et de la tension croissante qui y règne.

 Scholz-Sissi
Le président Sissi a reçu un appel téléphonique du chancelier allemand, Olaf Scholz. photo: page officielle de la présidence

Le président Abdel Fattah Al-Sissi a reçu un appel téléphonique du chancelier allemand Olaf Scholz où ils se sont mis d’accord sur la nécessité d’une solution à deux Etats, comme fondement pour la restitution de la paix et de la stabilité dans la région, selon un communiqué de la présidence égyptienne.

D'après Ahmed Fahmy, porte-parole de la présidence, les deux chefs d’états ont discuté de la situation régionale et de la tension croissante qui y règne.

« Le président Abdel Fatah Al-Sissi a évoqué les efforts déployés par l’Egypte pour parvenir à un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza et les initiatives visant à échanger les otages, soulignant la nécessité de la protection des civils palestiniens qui vivent depuis des mois une situation humanitaire tragique », a indiqué Fahmy

 Sissi a souligné l’importance de la pression que la communauté internationale devrait exercer pour mettre en œuvre les résolutions des Nations Unies à cet égard.

Les dicussions ont également porté sur les efforts visant à arrêter l’expansion du conflit dans la région, qui  pourrait avoir de graves conséquences sur le Moyen-Orient ainsi que sur la paix et la sécurité internationales, a poursuivi  le communiqué de la présidence. 

Pour sa part, le chancelier allemand a salué le rôle constructif de l’Égypte dans la région.

Le porte-parole de la présidence a ajouté que la communication téléphonique a d'autre part abordé les moyens de renforcer les relations bilatérales entre l’Allemagne et l'Egypte.

Par ailleurs, la cheffe de la diplomatie allemande, Annalena Baerbock avait visité l’Egypte, 9 janvier et s'était entretenue avec le ministre des affaires étrangères égyptien, Sameh Shoukry.

Lors de cette visite, Baerbock a exprimé ses craintes d'une aggravation du conflit et a affirmé que l'assistance humanitaire de l'Allemagne envers les Palestiniens se poursuit,  reconnaissant que l'aide hummanitaire internationale destinée aux palestitiniens reste insuffisante. " L'Allemagne refuse catégoriquement toute déportation des palestiniens de la Bande de Gaza ou de la Cisjordanie" avait-elle affirmé.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique