Lundi, 15 juillet 2024
Egypte > Présidentielle 2024 >

Avec 66,8% , l'Egypte enregistre un taux de participation record aux présidentielles 2024

Chaïmaa Abdel-Hamid, Lundi, 18 décembre 2023

Plus de 44 millions d'électeurs ont participé au scrutin présidentielle 2024 assurant un troisième mandat au président Abdel Fattah Al-Sissi avec 86.6% des voix.

 presidential election
66.8 % du total des électeurs inscrits sur les listes des électeurs ont participé au scrutin 2024 . Photo: AFP

Avec un taux de vote de 66.8%, les égyptiens ont enregistré une participation historique au marathon présidentielle 2024. « le taux de participation est le plus élevé de l'histoire de l'Egypte », a affirmé lundi 18 décembre, Hazem Badawi, le présdent de l'Autorité national des élections lors d'une conférence de presse au cours de laquelle il a annoncé les résultats des élections présidentielles 2024. Celles-ci se sont tenu les 1er, 2 et 3 décembre à l'étranger, et les 10, 11 et 12 décembre.

Ainsi, parmi les 67 millions d'électeurs enregistrés sur les listes électorales répartis dans plus de 11 600 bureaux de vote annexes à travers l'Egypte, 44,777.668 millions d'électeurs ont participé au processus électoral dont 44,288,361 voix validés et 489,301 de voix invalides.

Comparé aux taux de participation des précédents élections et référendums, ce chiffre est un record absolu. A rappeler que les élections de 2018 et de 2014 avaient enregistré des taux de 42 et de 47 % respectivement. Les élections de 2012 avaient également enregistré 46,2% au premier tour et 51,85 % au second tour.

Depuis les premières heures du scrutin les égyptiens sont descendu en masse à l'étranger aussi bien qu'en Egypte, laissant prévoir un pourcentage de participation important.

Les premiers indices de ce pourcentage sans précédent ont été révélé très tôt. A partir de la deuxième journée du scrutin en Egypte. Lors d'une conférence de presse tenue le 11 décembre, Bendari avait déjà déclaré que « L’après-midi de la deuxième journée de vote, 45 % des électeurs avaient déjà voté à l’élection présidentielle, soit un total de 30 millions d’électeurs ».

La sécurité nationale, principal moteur de la participation intense

Revenant sur les raisons de cette participation massive; le politologue Ayman Abdel-Wahab explique que c'est principalement le facteur du souci de la menace de la sécurité national de l'Egypte, a donné lieu à cette scène sans précédent. « Les événements à Gaza et les interrogations sur la sécurité au Sinaï ont mené à cette mobilisation des Egyptiens qui ont décidé de soutenir en masse leur futur président pour faire face à ce défi ». Explique-t-il. Il ajoute : « L’élection de 2024 peut facilement être comparée à celle de 2014, où la principale motivation du peuple égyptien était de se débarrasser des Frères musulmans. Aujourd’hui, avec la crise à Gaza, les Egyptiens veulent garantir la sécurité du pays ».

Un second facteur qui ne manque pas d’importance, selon le politologue, concerne les facilitations du processus électoral présentés aux électeurs.  « Les bureaux de vote consacré aux électeurs résident loin de leur circonscription, ont encouragé un grand nombre des votants à participer au scrutin, sans l'obligation de se rendre à leur circonscription. Elevant ainsi le taux de participation de manière considérable ».

Par l'annonce de ces résultats le président Abdel Fattah Al-Sissi, qui a remporté les élections avec 89,6% devra commencer son troisième mandat à partir du 3 avril 2024 et jusqu'en 2030. Ce conformément à l'article 140 de la Constitution qui stipule que « le Président de la République est élu pour une période de six années, à compter du lendemain de la fin du mandat de son prédécesseur ».  

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique