Samedi, 20 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Les Pharaons en quête d’un miracle

Karim Farouk, Mardi, 18 novembre 2014

La sélection d’Egypte a concédé une nouvelle défaite contre le Sénégal 1-0, samedi dernier, pour perdre la course des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations 2015, du groupe G. Les Pharaons espèrent décrocher la troisième meilleure place lors de leur sortie, face à la Tunisie ce mercredi.

Pharaons
Les nouvelles figures, telles que Arafa Al-Sayed, n'ont pas su mener la relève des Pharaons lors des qualifications à la CAN. (Photo : Reuters)

Jamais deux sans trois. Après avoir raté les éditions de la Coupe d’Afrique des nations 2012 et 2013, la sélection d’Egypte est sur le point de manquer le ren­dez-vous de 2015, après avoir concédé une défaite contre le Sénégal 1-0, à domicile, samedi dernier.

Dans leur temple historique du Stade du Caire, animé par une foule de plus de 40000 supporters pour la première fois depuis plus de trois ans, les Pharaons n’ont pas pu remonter le but marqué par Mame Diouf à la 7e minute du match, qu’il a concrétisé après une grosse erreur du gardien Ahmad Al-Chennawi. Après que la Tunisie (11 points) et le Sénégal (10 points) eurent assuré les deux premières places de ce groupe, l’Egypte jouera pour battre la Tunisie à Monastir, et attendre que les autres jouent en sa faveur pour terminer en tant que meilleure troisième de tous les sept groupes des qualifications.

« Je pense que nous avons joué notre meilleur match. Nous avons pu créer des chances, mais nous ne les avons pas exploitées, alors que nous avons été punis sur une erreur au début de la rencontre. Théoriquement, nous ne sommes pas encore éliminés. Nous devons nous accrocher à notre der­nière chance », a dit le sélection­neur national Chawqi Gharib qui semble croire au miracle. Ce dernier a, immédiatement, reçu la réaction du public lorsque la foule présente au stade l’a hué: « Gharib dégage ! », après la défaite. Cette réaction n’est pas propre à cette défaite seulement, car plusieurs analystes se sont alignés sur cette même position.

« Gharib a échoué. L’équipe n’ira pas en Coupe d’Afrique et n’a même pas montré de signes de progression », a dit Ayman Younès, ancien joueur inter­national de Zamalek. Lors des cinq matchs de qualifications, le septuple champion d’Afrique n’a battu que le Botswana à l’aller et au retour, et concédé deux défaites contre le Sénégal et une contre la Tunisie à domicile.

Face au Sénégal, l’équipe n’avait pas la capacité de bousculer les Lions de la Teranga, et semblait même menacée de concéder d’autres buts à plusieurs reprises. Mais l’entraîneur du onze national semble avoir encore la confiance des dirigeants de la Fédération Egyptienne de Football (FEF). « Gharib a un contrat jusqu’à la fin des qualifications de la Coupe du monde 2018. Nous avons l’intention de l’honorer jusqu’au bout. Il doit avoir toute sa chance, et nous devons le soutenir surtout qu’il a travaillé dans des circonstances très difficiles. Il a débuté à zéro. Nous devons l’aider à poursuivre son travail », a dit Hassan Farid, vice-président de la FEF.

L’ombre de lui-même

L’actuel groupe n’est pas du niveau de la bande de Mohamad Abou-Treika, Ahmad Hassan, Hosni Abd-Rabbo et Wael Gomaa, qui avait dominé le continent en remportant un triplé historique de la CAN en 2006, 2008 et 2010. L’actuelle équipe compte sur l’ai­lier Mohamad Salah, qui n’est que l’ombre de lui-même, après que son espace de jeu fut devenu très limité à Chelsea. « Mon objectif était de construire une nouvelle génération capable de se situer sur la scène africaine et mondiale. Je ne veux pas citer des noms, mais beaucoup de joueurs ont intégré la sélection et sont devenus des élé­ments essentiels.

C’était difficile de réaliser ce but et rivaliser en même temps dans un groupe difficile pour la qualification », ajoute Gharib. Ce dernier a été privé de certains meilleurs éléments avant cette confrontation décisive pour ajouter à ses malheurs. La vedette mon­tante d’Ahli et d’Egypte, Amr Gamal, a été victime d’une rupture au ligament croisé, pour laisser un grand vide en attaque. Le latéral gauche titulaire Mohamad Abdel-Chafi et le défenseur Saad Samir ont aussi manqué au rendez-vous pour blessures, sans compter le gardien Chérif Ekrami et le milieu Hosni Abd-Rabbo. Pour combler ces absences, Gharib a dû convo­quer l’attaquant expérimenté d’Ahli, Emad Meteab, pour la pre­mière fois depuis juin 2012, Mohamad Sobhi, gardien de Smouha, et un certain nombre de joueurs locaux pour la première fois en sélection.

Quatre joueurs ont débuté leur carrière internatio­nale face au Sénégal, à cause de ces absences tels que Sabri Rahil, sur le flanc gauche, Ali Gabr dans l’axe central et Mahmoud Hassan « Trezeguet », au milieu du terrain. Sans oublier l’attaquant Arafa Al-Sayed, qui a fait son entrée sur le terrain en deuxième période du match. Des changements qui se sont montrés défaillants au niveau de la cohésion et de l’organisation au sein du groupe.

« Il est clair que l’équipe manque d’homogénéité. Cette combinaison ne fonctionne pas bien. Et pour ne pas blâmer Gharib seulement, il faut dire que la FEF ne lui a pas accordé une bonne préparation. On a toujours dit: voyez comment l’Allemagne a préparé et surtout programmé sa victoire pour la Coupe du monde 2014. Nous devons avoir un pro­gramme pour assurer la relève. Après le match de la Tunisie, il faut faire une évaluation générale, non seulement pour Gharib, mais aussi pour la direction du football dans le pays », a dit Khaled Bibo, ancien international d’Ahli.

Lors de ce derby nord-africain, Gharib et sa bande n’ont qu’à s’ac­crocher en espérant que le miracle se réalisera à Monastir.

Qualifications CAN 2015

Résulats

Sierra Leone- Côte d’Ivoire 1-5

Botswana- Tunisie 0-0

Malawi- Mali 2-0

Afrique du Sud- Soudan 2-1

Ouganda - Ghana 1-0

Cameroun- RD Congo 1-0

Lesotho- Burkina Faso 0-1

Mozambique - Zambie 0-1

Congo- Nigeria 0-2

Angola- Gabon 0-0

Togo- Guinée 1-4

Egypte - Sénégal 0-1

Cap-Vert- Niger 3-1

Algérie - Ethiopie 3-1

Rendez-vous

Mercredi 19 novembre

Groupe A

Nigeria - Afrique du Sud

Soudan - Congo

Groupe B

Mali - Algérie

Ethiopie - Malawi

Groupe C

Burkina Faso- Angola

Gabon - Lesotho

Groupe D

Côte d’Ivoire- Cameroun

RD Congo- Sierra Leone

Groupe E

Ghana - Togo

Guinée - Ouganda

Groupe F

Zambie - Cap-Vert

Niger - Mozambique

Groupe G

Tunisie - Egypte

Sénégal - Botswana

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique