Mardi, 05 décembre 2023
Al-Ahram Hebdo > Sports >

L’Europe sourit à Salah et Al-Mohammadi

Karim Farouk, Mardi, 13 mai 2014

Plusieurs joueurs égyptiens se sont distingués cette saison lors des championnats européens. Mohamad Salah (Chelsea) et Ahmad Al-Mohammadi (Hull City) arrivent en tête avec des résultats impressionnants.

1
Al-Mohammadi a été l'unique joueur qui a disputé toutes les rencontres de son équipe.

Sans aucun doute, Mohamad Salah a été le joueur égyptien le plus intéressant de tous ceux évoluant en Europe. Avant son transfert dans l’un des clubs du sommet de la Premier League anglaise, Chelsea, le flamboyant ailier des Pharaons avait fait grande impression avec son club suisse de FC Basel marquant 9 buts, dont 5 en Ligue des Champions, dans la première moitié de la saison, avant de devenir la cible de nombreux clubs.

Après un coude-à-coude avec Liverpool, l’entraîneur portugais Jose Mourinho l’a persuadé de venir à Londres signer chez les Blues pour une somme estimée à 12 millions d’euros. « Je suis venu rejoindre le meilleur entraîneur du monde. Son coup de téléphone a fait toute la différence pour moi, et maintenant, je sais que j’ai raison. Il me motive toujours et me dit de me sentir à l’aise en jouant. C’est quelque chose qui m’a beaucoup aidé à m’adapter à la vie et au jeu ici », explique Salah.

Sacré meilleur joueur en Suisse en 2013, le jeune attaquant (22 ans) n’a disputé qu’un nombre limité de rencontres: neuf, dont cinq comme titulaire, pour un total de 422 minutes. Mais cela lui a été suffisant pour faire bon impact et prouver sa valeur après avoir marqué 2 buts.

« Comme vous le voyez, le public l’aime bien et aime son style de jeu. C’est un joueur qui aime courir dans les espaces et ne pas avoir le ballon au pied. Cela nous donne diverses options en attaque. C’est un joueur talentueux, mais il faut qu’il prenne son temps. On sait qu’il sera très important pour nous lors de la saison à venir », dit Mourinho. Salah a réussi son début, mais devra encore faire beaucoup pour être au niveau de la concurrence dans l’un des championnats les plus exigeants au monde.

Al-Mohammadi: la constance

La constance de niveau a été la devise d’Ahmad Al-Mohammadi avec Hull City en Angleterre. De retour en Premier League avec les Tigers, le latéral droit des Pharaons est l’unique joueur qui a participé à toutes les 38 rencontres de son équipe en championnat marquant 3 buts. Il a été un élément-clé dans la survie de son équipe en première division après avoir terminé à la 16e place du classement.

Sa prestation a été récompensée : il termine 2e dans le vote pour le meilleur joueur de son équipe par les supporters et ses coéquipiers. Al-Mohammadi, 27 ans, est devenu le premier égyptien à se qualifier à la finale de la FA Cup. Il affrontera Arsenal le 17 mai à Wembley.

« C’est un rêve qui a vu le jour. Je suis très fier de la performance de mes coéquipiers et heureux pour moi-même, car je vais jouer la finale de la FA Cup au stade de Wembley. Tout le monde nous regardera et nous avons une chance d’atteindre la gloire », se réjouit le joueur.

Deux espoirs: Al-Nenni et Ali Ghazal

Le milieu de FC Basel, Mohamad Al-Nenni, possède aussi une chance de finir en beauté sa saison. L’international des Pharaons (22 ans) est au coeur de son équipe, actuellement en tête du classement suisse avec 4 points devant le Grasshopper, à deux journées de la fin de la saison. Il espère réaliser une nouvelle victoire après avoir remporté 2 titres dans ces 2 saisons avec Basel.

Le Portugal a témoigné d’une présence égyptienne remarquable avec 4 joueurs. Le défenseur international Ali Ghazal (22 ans) a fait ses preuves avec le Nacional et est devenu l’un de ses piliers essentiels. Il a fait sa marque tout au long des 26 rencontres du championnat et a été détecté par plusieurs clubs. A en croire les rapports de presse au Portugal, le champion Porto, le ténor français Monaco et quelques clubs italiens sont sur sa piste. « Je n’ai pas encore pris de décision. C’est quelque chose que je vais débattre avec l’administration après la fin de la saison », précise l’ancien défenseur de Wadi Degla.

Ghazal a été rejoint en janvier dernier par Salah Gomaa, qui s’est vite intégré au sein de l’équipe en disputant 13 rencontres et marquant un but. Le Nacional a terminé à la 5e place du classement portugais et jouera en Liga Europa la saison prochaine.

2
Salah a fait grand impact dans ses premiers matchs à Chelsea. (Photo : AP)

Les autres...

Lors de sa deuxième saison à Rio Ave, Ahmad Hassan « Kouka » n’a pas pu maintenir sa cadence de l’année dernière. L’attaquant, qui a marqué 7 buts en 17 matchs en 2012/2013, n’a pu concrétiser que 3 buts en 25 rencontres cette saison. Le talentueux ailier Mahmoud Abdel-Razeq « Chikabala » a signé pour le Sporting Lisbonne en janvier dans une affaire qui a fait couler beaucoup d’encre, et pourtant, il n’a joué que 12 minutes en fin de saison.

« Chikabala n’a pas joué depuis beaucoup de temps. C’est difficile d’intégrer la concurrence en plein milieu. Je suis sûr qu’un joueur avec ses qualités pourra récupérer et nous être très utile, mais il a encore besoin de temps », a expliqué son entraîneur Leonardo Jardim. Il aura la chance d’étaler son talent la saison prochaine, surtout que le Sporting Lisbonne jouera en Ligue des Champions d’Europe.

En Belgique, Hossam Ghali a été un élément inspirateur pour le Lièrse et l’a aidé à survivre en première division. Le milieu expérimenté (32 ans) a signé un nouveau contrat d’un an jusqu’à l’été 2015. « La situation en Egypte est très difficile, que ce soit au niveau des sports ou au niveau financier. C’est vrai que le championnat belge n’est pas l’un des grands championnats en Europe, mais il est meilleur que tous les championnats arabes, et le Lièrse est la meilleure option présente », explique-t-il.

La saison d’Ahmad Hégazi avec la Fiorentina a été ravagée par deux graves blessures au genou qui l’ont obligé à rester sur la touche pour toute la saison. Mais maintenant, il a récupéré et peut reprendre l’action.

La tache noire de cette saison a été le jeune ailier Mahmoud Abdel-Moneim « Kahraba ». Après avoir fait un début en fanfare avec Lucerne, le club suisse a décidé de résilier son contrat en mars dernier, pour raison disciplinaire. « L’administration a décidé d’annuler le contrat du joueur. La coopération avec lui n’est plus possible en raison de nombreux incidents. Les dirigeants du club sont entièrement d’accord avec la décision du staff technique », a annoncé le club dans un communiqué officiel.

Les détails n’ont pas été révélés, mais Kahraba est sans contrat depuis son renvoi. Un incident qui pourrait avoir de graves influences sur sa carrière: pour évoluer dans les grandes compétitions européennes, la tolérance au niveau disciplinaire n’est pas permise. Les mauvaises expériences de joueurs tels que Amr Zaki et Hossam Ghali sont toujours dans les mémoires.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique