Dimanche, 16 juin 2024
Sports > Sports >

Ahly remporte un 12ème titre de Ligue d'Afrique aux dépens de l’Espérance

Ahraminfo , Samedi, 25 mai 2024

Ahly a battu l’Espérance de Tunis, 1-0 au Caire, le samedi 25 mai (0-0 à Tunis), pour remporter un 12ème titre record de Ligue des Champions d’Afrique.

Ahly
Ahly célèbre sa victoire en finale de la Ligue d'Afrique. Photo : AFP

Une finale ne se joue pas, elle se gagne. Ce n’était pas un beau spectacle, mais Ahly a remporté son 12ème titre de Ligue d'Afrique, samedi, grâce à une déviation de Roger Aholou dans ses propres filets à la 4ème minute.

Le géant cairote s'offre ainsi son quatrième titre dans les cinq dernières éditions, battant une série de records. Les Rouges ont disputé leur cinquième finale d’affilée (17ème au total) et ont prolongé leur série d’invincibilité en Ligue d’Afrique à 22 matchs.

L’entraîneur suisse Marcel Koller a décroché son huitième titre en moins de deux ans, y compris deux titres de Ligue d'Afrique et un titre de championnat national.

Dans une ambiance fièvreuse annimé par plus de 70 000 supporters dans leur temple mythique, les Rouges ont entamé la rencontre avec une grande envie. Dès leur première action, le défenseur Rami Rabia a envoyé une tête sur un corner qui a été déviée par Aholou dans ses propres filets.

Les hôtes se sont montrés prudents pour conserver leur petit avantage, surtout face à leurs rivaux qui se sont lancés à l’attaque. Les hommes de Marcel Koller étaient très dangereux en contre-attaque. Hussein Al-Shahat, Percy Tau et Wessam Abou Ali ont raté des occasions franches qui auraient pu tuer le match.

De retour de la pause, les Tunisiens se sont montrés encore plus dominants mais n’ont pas pu se créer d'espaces face à une défense fermée et bien organisée d’Ahly. Leur unique chance de la partie est arrivée à la 62ème minute lorsque l’attaquant brésilien Yan Sasse a envoyé un puissant tir qui a frôlé le poteau.

De l’autre côté, le meneur de jeu Mohamad Magdi « Afsha  » , introduit en deuxième période, a vu son coup franc repoussé par la barre transversale.

À la fin, un seul but en 180 minutes a suffi pour Ahly afin de décrocher une 12ème gloire africaine et faire exploser Le Caire de joie.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique