Mercredi, 21 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Ahli perd et déçoit

Mohamad Mosselhi, Mardi, 17 décembre 2013

Après sa défaite contre Guangzhou Evergrande, Ahli rencontre ce mercredi les Mexicains de Monterrey en match pour la 5e place de la Coupe du monde des clubs.

Guangzhou Evergrande

La cinquième aventure d’Ahli à la Coupe du monde des clubs s’achèvera ce mercredi à l’occasion du match réunissant le champion d’Afrique et son homologue de la CONCACAF, à savoir les Mexicains de Monterrey, dans le match pour la 5e place de la Coupe du monde des clubs qui se terminera dimanche prochain au Maroc.

Lors de l’édition précédente, Ahli a rencontré la même équipe lors des demi-finales, mais les Rouges avaient subi une défaite de 0-2. Ce mer­credi, la défaite sera intolérable pour les Rouges qui veulent sauver leur dignité dans cette com­pétition mondiale. « Après notre défaite contre Guangzhou Evergrande, on n’a pas d’autre choix que de battre Monterrey. Car quitter la compétition avec deux défaites sera une humi­liation pour une équipe comme Ahli », confie Mohamad Youssef, directeur technique.

Les Rouges ont reçu un choc lors des 8es de finale de la compétition suite à leur défaite 0-2 contre les Chinois de Guangzhou Evergrande, samedi dernier.

Avant la compétition, Ahli aspirait à une ren­contre historique contre la célèbre formation allemande de Bayern Munich, championne d’Europe, en demi-finales de la compétition. Les Rouges considéraient leur victoire contre Guangzhou Evergrande garantie. Mais leur rêve s’est transformé en cauchemar en s’incli­nant 0-2 contre les Chinois. « J’ai demandé aux joueurs à plusieurs reprises de se concen­trer sur la rencontre contre Guangzhou Evergrande et d’oublier celle contre le Bayern Munich. Mais malheureusement, les joueurs étaient complètement déconcentrés lors de la rencontre de samedi », explique le directeur technique des Rouges.

Malgré un début idéal, les Rouges n’ont pas réussi à concrétiser leurs occasions franches de marquer. L’attaquant Emad Meteab et le milieu hyperdoué Mohamad Abou-Treika ont raté 2 buts lors des 10 premières minutes de la ren­contre. De même, les joueurs d’Ahli n’ont pas profité des nombreuses erreurs des défenseurs chinois et de leur gardien tout au long de la pre­mière mi-temps.

La blessure de la star de l’équipe, Mohamad Abou-Treika, à la fin de la première mi-temps était une mauvaise nouvelle pour le directeur technique qui a dû le remplacer par le Mauritanien Dominique Da Silva.

La deuxième mi-temps a témoigné de 2 buts de la part des Chinois qui semblaient plus prêts physiquement que leur adversaire ayant beau­coup souffert lors de la deuxième mi-temps. Elkeson et Dario Conca ont profité des lacunes qui sont apparues dans la défense des Rouges marquant 2 buts aux 49e et 67e minutes de la rencontre.

« On a beaucoup souffert »

Menés aux 2 buts et sans Abou-Treika, les Rouges ont perdu tout espoir vu la supériorité physique de l’adversaire. « On a beaucoup souf­fert des blessures qui ont frappé l’équipe. Sayed Moawad a quitté le Maroc, puis nous avons perdu Chérif Abdel-Fadil, blessé avant la ren­contre contre Guangzhou Evergrande. De même, la blessure d’Abou-Treika a beaucoup affecté la performance de l’équipe samedi », confie Youssef. « Le manque de préparation de l’équipe a eu son impact négatif. Vu l’absence de la compétition locale, la préparation de l’équipe n’était pas suffisante pour une telle compétition », ajoute-t-il.

Concernant la blessure d’Abou-Treika, le joueur souffre d’une déchirure musculaire qui l’empêche de jouer au moins 6 semaines. Par conséquent, il sera absent lors de la rencontre de ce mercredi.

Le sort du joueur talentueux reste cependant ambigu. Après l’échec de l’Egypte dans sa qua­lification pour le Mondial, Abou-Treika a décla­ré que la Coupe du monde des clubs signera la fin de sa carrière avec le football. Mais le joueur n’a pas encore annoncé officiellement sa retraite. « Abou-Treika a déclaré avant la Coupe du monde des clubs que cette compétition sera la dernière dans sa carrière de joueur, mais il n’a informé officiellement ni le cadre technique de l’équipe, ni l’administration du club. Je suis contre une telle décision, mais cela dépend de lui », indique le directeur technique des Rouges.

C’est clair que la qualification pour la Coupe du monde des clubs reste un grand exploit pour les Rouges, mais ces derniers sont priés de redo­rer leur blason. Ils seront chargés d’une double mission ce mercredi contre Monterrey lors du match de classement : réaliser la victoire pour consoler leurs supporters, déçus de la défaite contre Guangzhou Evergrande, et prendre leur revanche de Monterrey qui les a battus lors de la l’édition précédente.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique