Samedi, 20 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

L’Afrique du Sud brille à Pékin

Mirande Youssef, Mercredi, 20 novembre 2013

La dernière étape de la Coupe du monde de natation en petit bassin à Pékin a été dominée par le Sud-Africain Chad Le Clos, avec 2 médailles d'or.

Coupe du monde
Le Sud-Africain Chad Le Clos est le tenant du titre de la Coupe du monde.

Le stade national de Pékin affichait complet pour la dernière étape de cette Coupe du monde de natation en petit bassin organisée les 13 et 14 novembre. 300 000 spectateurs étaient venus assister à l’événement. La Coupe du monde avait commencé au mois d’août à Eindhoven en Hollande, et s’était poursuivie à Berlin, Moscou, Dubaï, Doha, Singapour, Tokyo et enfin Pékin. L’Afrique du Sud est le grand gagnant de cette coupe. La star de la compétition était le double champion du monde en titre et champion olympique sud-africain, Chad Le Clos, vainqueur de la Coupe. Après avoir tout raflé à Singapour, puis à Tokyo, Le Clos a encore brillé dans cette dernière étape. Il a remporté les 200 m, sa spécialité, avec un chrono moyen de 1:51:70. En 100 m papillon, il se bat pour devancer l’Américain Tom Shields et remporte cette épreuve avec un chrono de 49:41. Il remporte également les 200 m 4 nages avec un chrono de 1:52:60. Le Clos s’est également essayé aux 100 m libre où il termine à la 2e place (46:60) derrière le Russe Vladimir Morozov (45:88), champion du monde en titre de la distance. « Ce titre est très précieux pour moi. C’est un exploit d’avoir remporté cette coupe. La compétition était très serrée. Avec les 2 médailles remportées en finale, je termine cette compétition en beauté. Ma performance durant les 8 étapes de la coupe a été excellente. J’ai remporté en tout 35 médailles dans cette Coupe du monde, dont 24 d’or, 8 d’argent et 2 de bronze », dit-il fièrement. En tant que vainqueur du tournoi, Le Clos reçoit un chèque de 100 000 dollars remis par la Fédération internationale de natation.

Le Russe Vladimir Morozov termine deuxième de la compétition et réalise un triplé sur 50 m et 100 m nage libre ainsi que 100 m 4 nages. Sur 50 m nage libre, il réalise un chrono de 20:91 devançant l’Américain Anthony Ervin (21:07) et le Sud-Africain Roland Schoeman (21:11). En 100 m nage libre, Morozov établit un nouveau record avec un chrono de 45:88, suivi par Chad Le Clos (46:60), et l’Australien Thomasso D’Orsogna (46:85). Morozov, âgé de 21 ans, est médaillé de bronze à Londres 2012, champion du monde et champion d’Europe en 2012. « J’ai fait beaucoup d’efforts pour essayer de gagner, mais je suis quand même satisfait de cette performance. Le vrai exploit est de remporter 3 médailles d’or en finale où la compétition est très dure », dit-il. Grâce à cette 2e place, Vadimir reçoit 50 000 dollars.

Le troisième géant de cette dernière étape de la Coupe est l’Australien Robert Hurley, qui s’est imposé sur 4x50 m nage libre avec un chrono de 1:30:52. Il remporte aussi 2 médailles d’argent en 100 m dos et 200 m libre. L’Australie, qui avait dominé l’ancienne édition de la Coupe du monde, rétrograde à la 3e place dans le classement final cette année avec 285 points. La Chine, pays hôte de la compétition, est sortie avec une seule médaille d’or, 6 médailles d’argent et 4 de bronze. Elle était privée de ses stars, Sun Yang, médaillé d’or aux JO 2012 sur 400 m et 1 500 m libre, suspendu pour avoir conduit sans permis, et Ye Shiwen, championne olympique à Londres 2012 à cause de sa maladie. Les Etats-Unis terminent 7e en dominant les épreuves de dos par le champion du monde Eugène Godsoe, qui réalise un triplé en 50, 100 et 200 m dos.

Chez les dames, c’est encore la Hongroise Katinka Hosszu qui a mené la danse avec 2 succès, sur 200 m 4 nages (2:05:34) et 200 m libre (1:53:82). Elle confirme son titre en 200 m libre devant l’Espagnole Mélanie Costa (1:54:57) et la Néo-zélandaise Lauren Boyle (1:55:20). En 200 m 4 nages, elle devance l’Australienne Alicia Coutts (2:06:23) et l’Anglaise Sophie Allen (2:66:71).

Hosszu a participé à plusieurs étapes de la Coupe du monde en petit bassin et était présente dès la première étape à Berlin. Elle a amélioré 3 records mondiaux en 100 m, 200 m et 400 m 4 nages. Cette nageuse âgée de 24 ans avait remporté 2 titres aux Championnats du monde de Barcelone en août 2013 sur 200 m et 400 m 4 nages. Elle a gagné également le bronze sur 200 m papillon et a battu à 2 reprises le record du monde du 200 m 4 nages en petit bassin de même que celui du 100 m 4 nages lors de l’étape d’Eindhoven de la Coupe du monde de natation. La Jamaïcaine Alia Atkinson termine 2e au classement final avec 2 médailles d’or en 50 m et 100 m brasse .

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique