Lundi, 22 avril 2024
Sports > Sports >

CAN 2023 : l’Egypte accroché en début du parcours par le Mozambique

Ahraminfo , (avec AFP) , Dimanche, 14 janvier 2024

Mohamed Salah a marqué un pénalty en temps additionnel pour décrocher à l’Egypte un nul face au Mozambique (2-2) en début de son parcours à la Coupe d’Afrique des Nations et éviter une défaite historique.

L’Egypte
Mohamed Salah a marqué le but d'égalité face au Mozambique. Photo: AFP

L'Egypte de Mohamed Salah, septuple championne d'Afrique, a évité une grosse désillusion pour son entrée en lice à la CAN en arrachant le nul 2-2 contre le Mozambique, longtemps héroïque à Abidjan dimanche.

Menés 2-1 jusqu'à la fin du temps réglementaire, les Pharaons s'en sont remis à un penalty transformé par leur star de Liverpool (90+6) pour finalement empêcher les "Mambas" de gagner le tout premier match de Coupe d'Afrique de leur histoire.

Presque jusqu'au bout, Witi (55e) et Clesio Bauque (58e) se sont mués en héros des Mozambicains, qui, menés 1-0 dès la 2e minute de jeu, étaient parvenus à renverser l'ogre égyptien. Mais Salah en a décidé autrement.

Sur la feuille de match, le duel n'avait évidemment rien d'équilibré: d'un côté l'Egypte, qui détient le record de victoires dans la compétition.

De l'autre, la Mozambique qui n'avait donc jamais remporté le moindre match en quatre participations à la CAN (1986, 1996, 1998 et 2010) et n'avait inscrit que quatre buts dans la compétition.

Les Pharaons avaient remporté leurs cinq précédentes confrontations face aux Mambas ayant marqué neuf buts et gardé des filets vierge jusque là.

Pour les joueurs de Chiquinho Conde, les espoirs semblaient avoir été vite balayés quand Mostafa Mohamed a ouvert la marque dès le début de la rencontre.

Alors que sur un centre venu de la gauche, Mohamed Salah a manqué son contrôle, l'attaquant Nantais a ensuite décoché une belle frappe en pivot qui a trompé Ernan à la deuxième minute du jeu.

Après ce bon départ, l'Egypte aurait pu assurer sa victoire mais Salah, Mahmoud Trezeguet et Mohamad ont manqué de précision.

Un manque d’efficacité qu’ils ont payé cher en deuxième période.

L'égalisation de Witi, d'une superbe tête (55e) - sur un centre parfait de Domingos Macandza - a eu l'effet d'un premier petit événement.

La joie a été décuplée à peine trois minutes plus tard quand Claudio Bauque, à la suite d'un ballon mal négocié par la défense égyptienne, a mis les Mambas devant.

Mais il restait encore du temps, et c'est finalement sur une toute dernière situation dans la surface adverse que l'Egypte est parvenue à obtenir un penalty après intervention de la VAR.

Ce résultat, bien que miraculeux, est un petit faux pas pour les Pharaons, qui restent sur deux défaites en finale (2017 et 2022) et veulent offrir à Mohamed Salah un premier titre.

L’Egypte jouera contre le Ghana, qui jouera contre le Cap-Vert plutard le dimanche, le jeudi 18 décembre.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique