Samedi, 15 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Pentathlon : Une finale historique et un ticket olympique

Doaa Badr , Mercredi, 07 juin 2023

En décrochant la médaille d’or de la finale de la Coupe du monde de pentathlon moderne qui s’est achevée le 4 juin en Turquie, Mohanad Shaban a obtenu le premier ticket olympique de la discipline.

Pentathlon : Une finale historique et un ticket olympique

L’egyptien Mohanad Shaban a obtenu sa qualification directe pour les Jeux Olympiques (JO) de Paris 2024 après avoir remporté l’or individuel lors de la finale de la Coupe du monde de pentathlon UIPM 2023 qui a eu lieu du 30 mai jusqu’au 4 juin à Ankara, en Turquie.

La finale masculine a failli être abandonnée en raison de fortes pluies, mais elle a finalement eu lieu après un retard de plus de 3 heures. Et les conditions glissantes ont été un facteur majeur dans le point culminant du Laser Run (tir et course à pied). En effet, l’Egyptien a remporté l’or et le seul ticket olympique masculin après une finale dramatique en Laser Run. Shaban s’est retrouvé sur le dos au premier virage, mais c’est une glissade du champion olympique de Tokyo 2020, Joseph Choong, de Grande-Bretagne, dans les derniers mètres qui a déterminé le vainqueur, alors que Shaban l’a emporté dans l’un des sprints les plus spectaculaires que le pentathlon moderne a vus.

Le Mexicain Emiliano Hernandez a résisté à la pression du Hongrois Csaba Bohm pour décrocher le bronze, tandis que le Coréen Woojin Park et le Tchèque Marek Grycz ont complété le top six.

Laser Run remarquable

L’épreuve finale (Laser Run) était l’une des plus difficiles pour tous les athlètes. Il devait y avoir un élément d’improvisation dans la façon dont le site a été réaménagé pour permettre à la finale masculine d’avoir lieu, et il y avait des zones du parcours de course que les projecteurs ne pouvaient pas atteindre. Shaban a trouvé cela à ses dépens lorsqu’il a couru dans le coin d’ouverture et a complètement perdu pied dans une flaque d’eau.

Il était remarquable de voir à quel point l’Egyptien de 22 ans s’était remis de cette mésaventure pour protéger son avance de départ de 10 secondes. Une fois de plus, il a tiré avec une régularité magistrale (12sec/12sec/8sec), ne donnant une chance à Choong (GBR) que lors de la dernière visite au stand où il a mis 17sec pour tirer ses coups.

Choong (Grande-Bretagne) semblait avoir saisi sa chance alors qu’il dépassait son rival. Mais Shaban a serré les dents et est resté juste au coude de l’athlète le plus célèbre, organisant un sprint frénétique jusqu’à la ligne pour arracher l’or et le ticket olympique. « Lors de ma première Coupe du monde de la saison, en Egypte, j’ai pris la 4e place, puis j’ai eu l’or ici à Ankara, et ensuite l’argent à Budapest. Ensuite, je suis revenu ici pour la finale de la Coupe du monde et j’ai pris l’or en faveur du champion olympique et le meilleur finisseur. Je pense au pentathlon, je suis tellement heureux. J’espère le refaire à Paris 2024, et rien n’est impossible. Peut-être que je pourrais », a déclaré Shaban, le vainqueur de la finale de la Coupe du monde.


Mohanad Shaban décroche le premier ticket olympique en pentathlon moderne.

De son côté, le médaillé d’argent Choong a dit : « C’était une excellente fin. Nous sommes descendus la légère pente et les gens avaient leurs lumières de téléphone allumées pour essayer d’éclairer le sol — mais cela ne fait rien, parfois vous frappez un peu boueux et vous glissez. Il y a eu un peu de bousculade, comme il y en a toujours, mais j’ai touché le dernier virage, puis j’ai heurté une flaque d’eau et je me suis incliné vers l’avant. A partir de là, je glisse, j’éclabousse, un peu comme du patin à glace, pour être honnête ». Le champion olympique ajoute : « Mais tout le mérite revient à Mohanad, il a une bonne finition et je pense que c’est la première fois que quelqu’un me devance au sprint. Fair-play — je ne suis pas particulièrement content, mais je l’aurai la prochaine fois ». Prochain rendez-vous aux Championnats du monde qui auront lieu du 21 au 28 août en Grande-Bretagne.

En relais mixe, l’équipe égyptienne, composée de Amira Kandil et Eslam Hamed, s’est classée à la 4e place derrière la Corée du Sud, la France et la Hongrie. Le palmarès de l’Egypte aux différentes étapes de la Coupe du monde est excellent, puisque l’Egypte occupe la 2e place avec 7 médailles, à savoir 3 d’or, une d’argent et 3 de bronze. « Je suis totalement satisfait de la performance égyptienne dès le début de la saison. La médaille d’or et le ticket olympique de Shaban viennent pour compenser le grand effort de la Fédération égyptienne. Nous travaillons selon un système scientifique et nous visons des médailles à chaque compétition jusqu’aux JO de Paris 2024 pour rééditer l’exploit de notre champion Ahmed Elgendy, vice-champion olympique », affirme Sharif El-Erian, président de la Fédération égyptienne de pentathlon moderne.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique