Dimanche, 21 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

CAN 2021 : Les Pharaons déterminés à se qualifier

Karim Farouk, Mardi, 23 mars 2021

Le sélectionneur Hossam Al-Badri a dévoilé la liste des joueurs qui pren­dront part aux ren­contres contre le Kenya (25 mars) et les Îles Comores (29 mars) en qualifi­cation de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN). Il espère que Mohamad Salah pourra, pour la première fois sous sa houlette, briller avec les Pharaons.

CAN 2021 : Les Pharaons déterminés à se qualifier
(Photo : Reuters)

Le dernier tour des qualifi­cations de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021 est venu et la sélection d’Egypte est au rendez-vous avec le Kenya et les Îles Comores pour accéder à l’édition camerounaise de la coupe. Les Pharaons sont en tête du groupe G avec 8 points après 4 rencontres. Une victoire où un nul à Nairobi face au Kenya, jeudi 25 mars, signerait leur qualification bien avant d’accueillir les Îles Comores, co-leader, avec également 8 points, le 29 mars au Stade du Caire. Le sélectionneur Hossam Al-Badri a rendu public une liste élargie de 28 joueurs pour ces deux derniers matchs de qualification. En plus des éléments traditionnels, tels Mohamad Salah, Mahmoud Hassan « Trezeguet », Ahmad Hégazi, Tareq Hamed et Mohamad Al-Chennawi, Al-Badri a profité de ce regroupement pour convoquer des joueurs expérimentés qui évo­luaient parallèlement, mais égale­ment de nouveaux visages qui se sont distingués récemment dans le Championnat national.

Comme à l’accoutumée, ses choix n’ont pas fait l’unanimité. Outre les blessures du duo de Pyramids FC Ramadan Sobhi et Abdallah Al-Saïd, les absences du buteur du championnat Ahmad Samir (Talae Al-Gueich), le meneur de Ceramica Cleopatra Mohamad Ibrahim, l’at­taquant de Zamalek Youssef Ibrahim « Obama » et le gardien de Wadi Degla Mohamad Abdel-Moncef, qui excelle au champion­nat à l’âge de 44 ans, ont suscité de nombreux débats. « Comme je le dis toujours, la porte de la sélection restera toujours ouverte. Mes choix sont déterminés en fonction des matchs, cela ne veut pas dire que ceux qui n’ont pas été retenus n’ont pas notre attention. Nous sommes attentifs à tout et mon conseil à tous les joueurs est de continuer à travailler et à progresser, la chance sourira au moment opportun », a expliqué Al-Badri.

Le retour de Mohamad Salah

Voilà plus de 20 mois que Salah n’a pas porté le maillot des Pharaons. L’attaquant de Liverpool a joué son dernier match internatio­nal le 6 juillet 2019 lors de la défaite contre l’Afrique du Sud en 8es de finale de la CAN qui s’est jouée à domicile. Alternativement en forme ou blessé, il a toutefois manqué deux matchs contre le Togo après un test positif au Covid-19. Une affaire qui a fait couler beau­coup d’encre à l’époque, après qu’il avait assisté aux noces de son frère. Une cérémonie qui a eu pour consé­quence le forfait de matchs pro­grammés avec l’Egypte et Liverpool. Désormais, Al-Badri espère pouvoir compter sur lui pour la première fois depuis qu’il a pris la direction des Pharaons en sep­tembre 2019. Salah, l’un des meilleurs joueurs du monde, est une arme offensive qui inquiète les adversaires et pourrait redonner de l’éclat à cette équipe d’Egypte ver­sion Al-Badri, qui n’a pas encore convaincu.

« Tout le monde connaît Salah et ses qualités, c’est l’un des meilleurs joueurs du monde. Il incarne un atout immense pour l’équipe qu’il représente et son absence nous a vraiment affaiblis. Quand un joueur de cette qualité est présent dans un groupe, il devient sa source d’inspi­ration et cela s’est vérifié ces der­nières années. Par conséquent, il est indéniable que sa présence aura un effet ardent sur la performance de l’équipe par son talent et son expérience », avait dit Al-Badri.

En 67 matchs internationaux, Salah a signé 41 buts pour figurer à la troisième place sur la liste des meilleurs buteurs des Pharaons derrière Hossam Hassan (76 buts) et Hassan Al-Chazli (44 buts). Deux fois meilleur buteur de la Premier League en 2018 et 2019, le numéro 11 des Reds est en tête de la course pour le Soulier d’or de cette année, avec 17 buts en champion­nat, dans une équipe de Liverpool qui est toutefois considérée comme souffrante.

Fin de la disette

Certains éléments qui avaient pré­cédemment été écartés pour blessure, baisse de forme ou pénalités ont fait leur retour dans le groupe à l’occa­sion de ces deux matchs de qualifica­tion. Le talentueux ailier de Zamalek Moustapha Fathi a fait un grand retour depuis qu’il avait été prêté à Smouha en janvier. En 8 matchs avec le club alexandrin, il a marqué 5 buts et signé 4 passes décisives pour confirmer son talent qui nécessitait un espace de jeu pour se révéler. Le dernier match de Fathi avec les Pharaons remonte au 12 juin 2017 contre la Tunisie (0-1) en qualifica­tion de la CAN. Fathi (26 ans), qui a vu sa carrière ravagée par les bles­sures, n’a plus de temps à perdre puisqu’il n’a disputé que 8 matchs en sélections jusqu’à présent.

Le gardien de Zamalek, Mahmoud Abdel-Réhim « Gennech », est de retour en sélection pour la première fois depuis la CAN 2019. Gennech a souffert d’une rupture du tendon lors du regroupement de la CAN et n’a repris les entraînements qu’en 2020. Il avait perdu sa place de titulaire à Zamalek en faveur du gardien Mohamad Abou-Gabal qui a présenté une excellente performance jusqu’à ces dernières semaines. A nouveau sur pied et dans les cages, Al-Badri n’a pas tardé à le convoquer.

La récente ascension de Pyramids FC a promu ses joueurs. Le latéral droit Omar Gaber et l’ailier Mohamad Farouq ont été convoqués en sélec­tion après leurs récentes prouesses en Championnat national et en Coupe de la confédération. Gaber (29 ans) est devenu une pièce maîtresse de l’échi­quier du technicien argentin Rodolfo Arruabarrena. Un joueur polyvalent qui peut évoluer sur les couloirs, mais aussi en milieu de terrain, Gaber réin­tègre les Pharaons pour la première fois depuis la victoire contre le Botswana le 14 octobre 2019. Quant à Farouq (31 ans), il a récemment gagné la confiance de son coach qui lui a attribué une place de titulaire dans l’équipe. Il rêve de briller aussi sur la scène internationale depuis son unique apparence de 4 minutes contre la Bosnie lors de la rencontre amicale du 5 mars 2014.

Quatre nouveaux profils

Les attaquants Mohamad Chérif, Ahmad Rayan et Islam Issa, ainsi que le défenseur Yasser Ibrahim ont été appelés pour la première fois en sélection, faisant naître leurs espoirs de carrière internationale.

Rayan (23 ans), international olym­pique, et Chérif (24 ans) sont en lice pour le titre de buteur de l’année avec respectivement 6 et 4 buts. L’attaquant de Galatasaray (Turquie) Moustapha Mohamad semble un choix indiscu­table pour le poste de numéro 9, mais Al-Badri veut se ménager d’autres options.

En février dernier, Ibrahim a mon­tré une solide performance avec Ahli que ce soit en championnat, en Ligue d’Afrique ou en Coupe du monde des clubs. Il a prouvé ses aptitudes à dres­ser un mur dans la charnière rouge avec le Marocain Badr Benoun. Quant à Islam Issa, il a fait grande impression avec Pyramids FC en contribuant fortement aux dernières prouesses de l’équipe.

Ces derniers ont peu d’espoir de se voir attribuer des rôles primordiaux lors du match décisif contre le Kenya, mais en cas de résultat positif qui assurerait la qualification, Al-Badri ne s’interdira pas de faire tourner son effectif lorsqu’il accueillera les Îles Comores au Caire quatre jours plus tard.

Le groupe des Pharaons

Gardiens : Amer Amer (Ceramica Cleopatra), Mohamad Al-Chennawi (Ahli), Mahmoud Abel-Réhim « Gennech » (Zamalek), Mohamad Bassam (Talae Al-Gueich).

Défenseurs : Ahmad Hégazi (Ittihad Jeddah, Arabie saoudite), Ahmad Ayman, Ali Gabr, Omar Gaber (Pyramids FC), Ahmad Fattouh (Smouha), Ayman Achraf, Mohamad Hani, Yasser Ibrahim (Ahli), Mahmoud Hamdi « Al-Wench » (Zamalek).

Milieux : Mohamad Al-Nenni (Arsenal, Angleterre), Mahmoud Hassan « Trezeguet » (Aston Villa, Angleterre), Amr Al-Soulaya, Hamdi Fathi, Mohamad Magdi « Afcha » (Ahli), Mohamad Farouk, Islam Issa (Pyramids FC), Tareq Hamed (Zamalek).

Attaquants : Moustapha Mohamad (Galatasaray, Turquie), Mohamad Salah (Liverpool, Angleterre), Mohamad Chérif (Ahli), Hossam Hassan (Smouha), Ahmad Rayan (Ceramica Cleopatra).

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique