Samedi, 20 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Ahmed El-Ahmar : Nous voulons bénéficier de l’organisation du Mondial à domicile pour aller le plus loin possible

Doaa Badr, Mercredi, 09 septembre 2020

Ahmed El-Ahmar, vedette de l’équipe nationale de handball, revient sur le tirage au sort et la préparation de l’équipe égyptienne pour le Championnat du monde qui aura lieu en janvier 2021 en Egypte. Entretien.

Ahmed El-Ahmar

Al-Ahram Hebdo : Vous avez participé à la cérémonie de tirage au sort du Mondial de handball. Comment ça s’est passé ?

Ahmed El-Ahmar : C’est un grand honneur d’effectuer le tirage au sort et d’être sur le podium devant un public prestigieux lors du tirage au sort qui a eu lieu samedi 4 septembre au pied des pyramides de Guiza dans une cérémonie fascinante. J’étais très heureux durant toute la cérémonie avec des sentiments de joie, de fierté, mais aussi de responsabilité. L’importance que donne notre pays à cet événement accentue mon sens de la responsabilité. Nous devrons être à la hauteur et effectuer notre maximum effort pour défendre les couleurs de l’Egypte chez nous.

— Pourquoi la Fédération égyptienne a-t-elle choisi le groupe G et comment jugez-vous ce groupe ?

— Le choix du groupe de l’Egypte est la décision de l’encadrement technique et de la Fédération égyptienne de handball. Ils ont discuté ce choix ensemble pendant 5 minutes seulement, ce qui n’était pas un temps suffisant. Et enfin, ils ont choisi le groupe G aux côtés de la Suède, la République Tchèque et le représentant de l’Amérique du Sud et Central. Il faut savoir que le choix n’est pas basé seulement sur les équipes de notre groupe, mais aussi les équipes du groupe H (Slovénie, Autriche, France, représentant de l’Amérique du Nord et Caraïbes), puisque les 3 premiers de ces 2 groupes seront qualifiés pour le tour principal pour jouer dans un seul groupe. Et comme nous visons d’aller loin au Mondial, les responsables ont réfléchi au tour principal en avance.

— Quelles sont les chances de l’Egypte au Mondial 2021 ?

— Nous sommes très motivés et nous faisons le maximum d’effort, afin de réaliser la meilleure performance chez nous. Si la compétition se déroulait avec la présence d’un grand public, notre chance serait augmentée. Cette compétition jouit d’une grande importance de la part de tous les responsables égyptiens, surtout le premier ministre, Moustapha Madbouli, et le ministre de la Jeunesse et du Sport, Achraf Sobhi, ce qui fait peser une grande responsabilité sur nos épaules. De plus, Hassan Moustapha, président de la Fédération internationale de handball, a effectué un grand effort pour que le Mondial se déroule à sa date prévue malgré l’épidémie de Covid-19. Donc, nous voulons bénéficier de l’organisation de cette édition à domicile pour aller le plus loin possible. De plus, nous sommes motivés par l’exploit du handball réalisé l’année dernière, lorsque la sélection des moins de 19 ans a remporté le titre du Championnat du monde de moins de 19 ans, la sélection des moins de 21 ans a décroché la médaille de bronze à leur Mondial et la sélection senior avait terminé à la 8e place du Mondial.

— Comment se déroule la préparation pour ce méga événement ?

— Durant la suspension des activités sportives à cause de l’épidémie de Covid-19, nous nous entraînions chez nous, chacun à la maison, pour que notre niveau physique ne soit pas affecté. Puis, j’ai commencé un entraînement physique privé avec mon entraîneur Alaa Ragab. Ensuite, nous avons commencé l’entraînement dans nos clubs en juillet avant d’effectuer le premier regroupement de la sélection nationale sous la houlette du directeur technique espagnol Roberto Garcia. Le mois dernier, nous avons effectué un camp plein de travail et de joie à Hurghada. Nous avons beaucoup bénéficié de ce stage avant de nous retourner en Egypte pour continuer l’entraînement dans un camp ouvert.

— Actuellement, l’équipe nationale est composée d’un mélange de jeunes joueurs avec les expérimentés. Avez-vous trouvé l’harmonie ?

— Ce mélange de joueurs a beaucoup aidé l’équipe. Les jeunes joueurs se sont mêlés dans l’équipe, ils acquièrent l’expérience des plus expérimentés. Et comme ils bénéficient d’un excellent état physique, ils compensent ce point faible dans l’effectif. Le plus important c’est que tous les handballeurs jouissent d’insistance, de détermination et une âme de défi. Ils ont tous un objectif commun : être à la hauteur de la responsabilité et réaliser un exploit pour l’Egypte.

— D’ici le Mondial, quel est votre programme de préparation ?

— Il est prévu que nous effectuons un autre camp de préparation à Hurghada avant de rejoindre nos clubs le 28 septembre, afin de disputer le Championnat national. Ensuite, nous devrons effectuer un autre camp avec la sélection nationale. Vue l’épidémie de Covid-19, les choses ne sont pas claires, mais nous devrons effectuer un stage à l’étranger, des matchs amicaux et un tournoi amical.

— Comment les joueurs s’entendent-ils avec le directeur technique espagnol Roberto Garcia ?

— Garcia est un entraîneur d’un très haut niveau sur le plan technique, il applique un style de jeu facile et efficace. Nous nous entendons bien avec lui. Cela était très clair lors du Championnat d’Afrique des Nations en Tunisie, lorsque nous avons décroché la médaille d’or. Nous avons besoin de temps pour répéter ces techniques. En fait, le mélange des joueurs de l’équipe nationale et la variété entre ces handballeurs, avec la direction de Garcia, pourront aider l’Egypte à réaliser un exploit au Mondial 2021.

Les adversaires de l’Egypte

République de Tchèque

Entraîneur : Jan Filip

Capitaine : Ondrej Zdrahala

Palmarès

Champion du monde en 1967.

Médaille d’argent aux JO de 1972.

Participations à la Coupe du monde : 18 fois.

Suède

Entraîneur : Kristjan Andresson

Capitaine : Jim Gottfridsson

Palmarès

Champion du monde 4 fois en 1954, 1958, 1990 et 1999.

Champion d’Europe 4 fois en 1994, 1998, 2000 et 2002.

Participations à la Coupe du monde : 19 fois.

Tirage au sort

Groupe A : Allemagne, Hongrie, Uruguay, Cap Vert.

Groupe B : Espagne, Tunisie, Brésil, Pologne.

Groupe C : Croatie, Qatar, Japon, Angola.

Groupe D : Danemark, Argentine, Bahreïn, RD Congo.

Groupe E : Norvège, Autriche, France, représentant de l’Amérique du Nord et Caraïbes.

Groupe F : Portugal, Algérie, Islande, Maroc.

Groupe G : Suède, Egypte, République de Tchèque, représentant de l’Amérique du Sud et Centrale.

Groupe H : Slovénie, Biélorussie, Corée du Sud, Russie.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique