Mercredi, 22 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Semaine difficile pour Zamalek

Mohamad Mosselhi, Lundi, 21 janvier 2019

Avec deux rencontres importantes contre Pyramids et Maqassa jeudi et mardi, le leader Zamalek a deux défis à relever dans son parcours pour retrouver le titre du championnat, loin

de sa portée depuis 2014.

Zamalek va manquer les efforts de son attaquant youssef Ibrahim contre Pyramids.
Zamalek va manquer les efforts de son attaquant youssef Ibrahim contre Pyramids.

Après avoir assuré sa place dans la phase de poule en Coupe de la CAF, Zamalek a une semaine surchargée avec deux ren­contres assez importantes au Championnat national. Leader du classement, Zamalek affrontera Pyramids jeudi avant de rencontrer Maqassa mardi. Ces deux rencontres auront des conséquences impor­tantes sur la position des Blancs qui cherchent à décrocher leur premier titre de champion d’Egypte depuis 2014. Ces deux équipes, avec Ahli, représentent un grand défi pour

Zamalek dans son parcours pour retrouver le titre. Zamalek est instal­lé à la tête du classement avec 41 points, 3 points devant Pyramids qui a joué 3 matchs de plus que les Blancs. Maqassa, à son tour, occupe la 3e place avec 30 points, mais il a joué 2 matchs de plus que Zamalek. Quant à Ahli, il se trouve à la 4e place avec 27 points de 14 ren­contres, soit 2 rencontres de moins que Zamalek qui a disputé 16 ren­contres. « Si l’on surmonte les obs­tacles de Pyramids et de Maqassa cette semaine, cela va donner à l’équipe une grande option pour le titre », indique Ismaïl Youssef, membre du conseil d’administration de Zamalek et ancien international de l’équipe. La rencontre contre Pyramids s’annonce très chaude, surtout avec les déclarations des res­ponsables des deux clubs tout au long de la semaine dernière.

Cela a commencé avec Turki Al Cheikh, propriétaire de Pyramids, qui a écrit sur son compte Twitter qu’il attendait une large victoire de son équipe contre Zamalek, demandant à Hossam Hassan, directeur technique de l’équipe, de gagner la rencontre avec un écart de trois buts au mini­mum. De l’autre côté de la barre, le superviseur du secteur du foot à Zamalek s’est dit confiant que son équipe battrait Pyramids jeudi. Après la victoire de son équipe contre Talae Al-Gueish 3-1, Al Cheikh avait demandé à l’entraîneur de son équipe de battre Zamalek sur le même score. De même, il a indiqué qu’un joueur de classe mondiale allait intégrer les rangs de l’équipe avant la rencontre contre Zamalek. Il est clair que la rencontre sera chaude étant donné le grand nombre de stars dans les deux équipes. Pyramids possède une foule de stars, à l’instar du Brésilien Keno, Abdallah Al-Saïd, Mohamad Magdi et d’autres. Quant à l’équipe de Zamalek, elle est plus puissante que jamais sous le commandement de l’entraîneur suisse Christian Gross.

Zamalek a réalisé 9 victoires suc­cessives et il espère bien conserver ce rythme et continuer sur sa lancée. L’équipe possède la meilleure attaque du championnat avec 36 buts et la défense la plus solide avec 11 buts, encaissés en 16 rencontres. L’ailier de l’équipe Mahmoud Abdel-Moneim, dit Kahraba, est installé à la tête des buteurs du championnat avec 9 buts avec son coéquipier le défenseur Mahmoud Alaa qui a réalisé aussi 9 frappes jusqu’à présent. Youssef Ibrahim figure aussi parmi les stars de l’équipe avec 7 buts et 4 passes déci­sives. N’oublions pas non plus les grands efforts du duo international tunisien Hamdi Nagguez et Ferjani Sassi qui ont donné beaucoup de force à l’équipe. Gross a réussi à construire une puissante équipe et il préfère ne pas faire de grandes modi­fications au sein de l’équipe, mais il devra trouver des remplaçants au brillant gardien de l’équipe, Mahmoud Abdel-Réhim, qui ratera les deux prochaines rencontres à cause de sa suspension tout comme Youssef Ibrahim qui ratera la ren­contre contre Pyramids. « Notre concentration est au maximum et nous sommes tous déterminés à réali­ser de bons résultats lors de ces deux rencontres importantes », indique Amir Mégahed, entraîneur adjoint de Zamalek.

Un rival à craindre

Maqassa, à son tour, est une équipe à craindre, c’est une équipe assez puissante dirigée par l’expérimenté Talaat Youssef. L’équipe a fait une performance intéressante tout au long de la saison qui lui a permis de s’installer à la troisième place du classement. Maqassa joue un jeu collectif et ne dépend pas d’un seul joueur. Mais il faut aussi préciser que l’équipe possède certaines indi­vidualités, à l’image de l’attaquant ghanéen de l’équipe, John Antwi, buteur de l’équipe avec 7 buts. Il a été récemment détrôné après l’arri­vée du milieu éthiopien Shemels Bekele. Ce dernier, qui vient de Petrojet, a réalisé un doublé lors de sa première rencontre avec l’équipe, offrant à Maqassa une victoire diffi­cile de 2-1 contre Moqaouloun. Maqassa a une semaine difficile.

L’équipe doit rencontrer Ahli ce jeudi avant d’affronter Zamalek mardi. « Notre rencontre contre Maqassa sera très difficile. Le fait qu’on va rencontrer cette équipe quelques jours après sa rencontre avec Ahli ne nous donne pas d’avan­tage », déclare Mégahed. « S’ils per­dent contre Ahli, ils seront plus féroces contre nous. Et s’ils gagnent, ils vont aborder notre rencontre avec beaucoup de confiance. Mais quel que soit leur résultat contre Ahli, nous sommes prêts à les rencon­trer », ajoute-t-il. Il est clair que la mission de Zamalek ne sera pas du tout aisée cette semaine, mais une équipe qui cherche le titre doit sur­monter n’importe quel obstacle.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique