Jeudi, 25 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Salah, de retour au sommet

Karim Farouk, Mardi, 11 décembre 2018

L'attaquant égyptien Mohamad Salah a rebondi à temps pour propulser Liverpool en tête du classement anglais et mener lui-même la course pour le titre de meilleur buteur du championnat.

Salah, de retour au sommet
Grâce à un triplé face à Bournemouth, Salah est en tête des buteurs de la Premier League. (Photo : AFP)

Après un début de saison au ralenti, l’attaquant égyptien Mohamad Salah a retrouvé son allure infernale pour propulser Liverpool au sommet du Championnat anglais pour la pre­mière fois cette saison. Salah, meilleur buteur et joueur de la Premier League la saison passée, a signé un triplé face à Bournemouth (4-0), le samedi dernier pour propulser les Reds à la tête du classement avec 42 points à une longueur devant le tenant du titre Manchester City de Pep Guardiola. « C’était une bonne jour­née pour toute l’équipe et bien sûr pour moi. C’est bien de retrouver les buts et j’ai beaucoup aimé le dernier, j’étais calme », a dit Salah après le match.

Vainqueur de la course de vitesse avec le dernier défenseur Steve Cook, Salah dribble deux fois le gardien Asemir Begovic pour envoyer la balle de la pointe de gauche calmement au fond des filets laissant les deux défen­seurs sur la ligne de but immobile.

« Ce que Mo a fait lors des deux buts de la deuxième période est exceptionnel. Je ne connais pas beau­coup de joueurs à ce moment-là qui aurait pu les marquer. Il y avait même une faute sur lui, mais il a préféré rester sur pied pour marquer. Son désir de marquer des buts est clair à tous et c’est très bien pour nous. C’est brillant ce qu’il fait et j’admire beau­coup cet esprit », a dit l’entraîneur allemand Jurgen Klopp après le match.

C’était une soirée de rêve pour les Reds et surtout Salah. L’Egyptien a sauté les échelons pour s’installer en tête des buteurs de la Premier League avec 10 buts, à égalité avec le buteur gabonais d’Arsenal Pierre Emerick-Aubameyang. Il est devenu le plus rapide joueur de l’histoire de Liverpool à avoir marqué 40 buts en championnat après avoir affiché son record en 52 rencontres seulement et est devenu le premier joueur de Liverpool à marquer un triplé hors des bases depuis Luis Suarez contre Cardiff en 2014. « Salah est de retour à son meilleur niveau maintenant. Ce n’était pas notre meilleure perfor­mance de la saison, mais on était efficace devant et ce gars est incroyable. Il peut remporter des matchs à lui seul », a dit James Milner qui a aussi célébré son 500e match de Premier League. D’ailleurs, Salah, dans une humeur clémente, a refusé de recevoir son trophée d’homme du match et le lui a décerné.

La flèche des Pharaons semble avoir surmonté un début de saison difficile, encore mitigé par sa blessure à l’épaule de la finale de la Ligue d’Europe en mai dernier, qui l’avait mis sous d’énormes pressions. Après sa saison phénoménale en 2017-2018, la question qui se posait était si Salah est un joueur exceptionnel ou c’était juste une saison exceptionnelle. Un débat ouvert chaque semaine, surtout avec une baisse de régime qui l’a vu uniquement marquer trois buts lors des huit premières journées. « Je ne veux pas toujours répéter que vous êtes libres dans vos jugements et opi­nions et je n’ai aucune influence sur ça. Pour moi, tout va bien. Salah fait un grand travail pour l’équipe et sa contribution dépasse de loin les buts qu’il marque. Je ne vois pas quelqu’un qui a marqué 15 buts de plus que lui. Tout ce que je peux dire c’est qu’il aurait pu marquer plus de buts vu les chances qu’il a eues, mais c’est tout. On est en plein milieu de la saison et il doit continuer à travailler et faire de son mieux et l’évaluation sera faite en fin de saison et pas avant », avait dit Klopp en novembre dernier.

Salah a regagné le grand support et la confiance de son coach et de ses coéquipiers. Il a marqué 7 buts lors des 8 dernières rencontres et signé 3 passes décisives. Au total, il a marqué 10 buts (0,63 but par match) et signé 4 passes décisives pour être directement impliqué dans 41 % des buts marqués par Liverpool en championnat cette saison (34 buts en 16 matchs). Un taux qui aurait pu être plus élevé s’il avait concrétisé quelques-unes des 8 grandes occasions de buts qu’il a ratées, selon les statistiques du site officiel de la Premier League. Mais le roi égyptien, comme il est surnommé par la presse et les fans anglais, a prouvé que son statut de héros n’est pas parce qu’il possède une vitesse foudroyante ni une grande technique. L’ancien attaquant de Basel, Chelsea, Fiorentina et Rome est avant tout un homme à caractère de battant qui lui permet de rebondir à chaque fois qu’il tombe sans jamais lâcher. « Mes ambitions sont très hautes et je sais aussi que les expectations des autres pour moi sont élevées aussi, mais le plus important c’est de remporter chaque match et de rester en tête du classement », a dit Salah.

Salah et sa bande vont aborder un tournant important qui pourra avoir un grand impact sur la saison avec au menu Manchester United (12 décembre), Arsenal (29 décembre) et Manchester City (3 janvier). La forme et l’efficacité de Salah seront des fac­teurs décisifs dans ces duels.

Salah, de retour au sommet

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique