Lundi, 04 mars 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

H d’Or 2018 : Qui sera le lauréat 2018 ?

Amr Moheb, Mardi, 04 décembre 2018

H D'OR 2018 : Al-Ahram Hebdo invite ses lecteurs à choisir le meilleur footballeur égyptien de l’année.

H d’Or 2018 : Qui sera le lauréat 2018 ?
Salah est le grand favori pour décrocher un quatrième titre consécutif. (Photo : Reuters)

A quelques semaines de la fin de 2018, Al-Ahram Hebdo invite ses lecteurs à participer au vote annuel pour désigner le meilleur footballeur égyptien de 2018. Le choix se fera sur la base d’une liste de 50 footballeurs qui se sont distin­gués durant l’année, selon notre journal. La méthode consiste à recueillir plusieurs avis, notamment ceux de nos lecteurs, des meilleurs journalistes sportifs, d’anciens joueurs et entraî­neurs ainsi que ceux d’experts du football, sans oublier le choix de la direction du journal.

Comme au cours des trois dernières années, Al-Ahram Hebdo offrira, en plus du trophée d’H d’Or décerné au meilleur joueur de l’année, un deuxième trophée au meilleur joueur évoluant en Egypte en 2018.

En 2015, 2016 et 2017, le meilleur joueur était Mohamad Salah, tandis que le trophée du meilleur joueur évoluant en Egypte a été rem­porté par trois joueurs d’Ahli : en 2015 par Hossam Ghali, en 2016 par Abdallah Al-Saïd et en 2017 par Ahmad Fathi.

Salah, le grand favori

Vainqueur des trois dernières éditions, Salah reste le grand favori du sondage après une année exceptionnelle avec Liverpool où il a décroché les titres de meilleur joueur et buteur de la Premier League. Salah a été finaliste pour le trophée UEFA du meilleur joueur en Europe ainsi que pour le trophée FIFA du meilleur joueur au monde en 2018 avec le Croate Luka Modric et le Portugais Cristiano Ronaldo. Salah a également été finaliste de la Ligue des Champions d’Europe avec Liverpool.

Avec les Pharaons, Salah a participé à deux matchs en Coupe du monde et a marqué deux buts, pour égaliser le record d’Abdel-Rahman Fawzi, qui a marqué un doublé en Coupe du monde 1934.

Très loin derrière Salah, on retrouve Mohamad Al-Nenni, milieu de terrain d’Arse­nal (Angleterre), le défenseur Ahmad Hégazi de West Bromwich Albion (Angleterre) et le milieu offensif Mahmoud Hassan « Trezeguet » de Kasmpasa (Turquie). Les trois joueurs ont été titulaires avec la séléction d'Egypte en Coupe du monde 2018. Hussein Al-Chahhat, milieu de terrain, a lui aussi réussi une année exception­nelle aux Emirats avec son club d’Al-Ain.

Les joueurs évoluant en Egypte

Sur le plan local, il y a quelques noms de joueurs qui ont réussi une bonne performance en 2018, comme Ahmad Fathi, arrière droit interna­tional d’Ahli et lauréat de l’H d’Or 2017. Fathi est le seul Egyptien à avoir figuré dans l’équipe type 2017 de la CAF avec Mohamad Salah. Il était aussi titulaire avec les Pharaons au Mondial 2018. Tareq Hamed, milieu défensif de Zamalek, a lui aussi réalisé une année exceptionnelle avec son club et les Pharaons en Coupe du monde. Quant au trio d’Ahli, Walid Soliman, Amr Al Soulaya et Hossam Achour, ainsi que Mahmoud Alaa et Youssef Ibrahim « Obama » (Zamalek), Ibrahim Hassan (Ismaïli-Zamalek), Hamdi Fathi (Enppi), Islam Issa (Masri) et Hossam Hassan (Smouha), ils figurent sur la liste des favoris bien qu’ils n’aient pas été sélectionnés avec les Pharaons en Coupe du monde.

Les gardiens de but

L’année 2018 a été marquée par l’exploit de la légende Essam Al-Hadari, qui a pu inscrire son nom dans les registres du football en devenant le joueur le plus âgé à jouer en Coupe du monde. Sur le banc lors des deux premières rencontres de l’Egypte contre l’Uruguay et la Russie au Mondial en Russie, Al-Hadari a été titularisé face à l’Arabie saoudite à l’âge de 45 ans et 161 jours, battant ainsi le record du gardien colom­bien Faryd Mondragon (43 ans et 3 jours), enre­gistré lors du Mondial au Brésil en 2014.

Le gardien titulaire des Pharaons en Russie 2018 était le portier d’Ahli, Mohamad Al-Chennawi, qui a réussi à sauver sa cage à plusieurs reprises face aux tout-puissants Luis Suarez (Barcelone, Espagne) et Cavanni (PSG, France), attaquants de l’équipe d’Uruguay. Al-Chennawi a été élu homme du match Uruguay-Egypte en Coupe du monde, malgré la défaite des Pharaons (0-1).

Après Al-Hadari et Mohamad Al-Chennawi viennent Mohamad Awad (Ismaïli, Egypte/Al-Wehda, Arabie saoudite), Mahmoud Abdel-Réhim « Guennech » (Zamalek) et Ahmad Al-Chennawi (Zamalek-Pyramids).

Les jeunes joueurs

Comme chaque année, de jeunes joueurs se sont fait remarquer, avec, en premier lieu, le jeune talentueux Salah Mohsen (Enppi-Ahli), Mohamad Mahmoud (Wadi Degla-Ahli), Mohamad Sadeq (Ismaïli) et Taher Mohamad Taher (Moqaouloun).

Le lauréat 2018 sera-t-il l’un des Egyptiens qui évoluent à l’étranger, comme Mohamad Salah, Hussein Al-Chahhat ou Mahmoud Trezeguet ou fera-t-il partie des joueurs qui ont réussi une grande saison en Egypte en 2018, comme Ahmad Fathi, Tareq Hamed ou Walid Soliman ? A vous de voter.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique