Samedi, 20 juillet 2024
COP27 > COP27 >

La ville égyptienne de Charm Al-Cheikh déclarée exempte de sacs en plastique à usage unique

Dimanche, 23 octobre 2022

Charm Al-Cheikh

La ville de Charm Al-Cheikh est exempte de sacs plastiques à usage unique, ont annoncé samedi la ministre égyptienne de l'Environnement, Yasmine Fouad, et le gouverneur du Sud-Sinaï, Khaled Fouad, lors d'une conférence de presse.

La ministre a parlé des démarches prises pour rendre la ville de Charm Al-Cheikh exempte de plastique à usage unique, réalisées à travers la tenue d’ateliers et de campagnes de sensibilisation pour les citoyens et les propriétaires de magasins et de restaurants de la ville, ainsi que la distribution de milliers de sacs fabriqués de tissu et de papier aux citoyens et aux commerçants.

La conférence a réuni le représentant en Egypte du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD), Alessandro Fracassetti, et du chef adjoint de la délégation de l'Union Européenne (UE) en Egypte, Tobias Krause.

L'ambassadeur Fracassetti a annoncé son soutien au ministère de l'Environnement dans ses efforts pour se débarrasser des sacs en plastique à usage unique, saluant d'autres partenaires comme l'ambassade de Suisse au Caire et la mission de l'UE en Egypte.

« Ensemble, nous sensibilisons à l'impact négatif des déchets plastiques sur la mer Rouge », a-t-il écrit sur Twitter.

Le plastique met des années à se dégrader dans les sols, il est donc responsable d’une grande partie de la pollution de nos espaces naturels et met en danger de nombreuses espèces animales. La vie marine et les écosystèmes sont menacés par les particules de plastique que l'on trouve en très grand nombre dans les océans.

L'Egypte travaille à réduire la consommation de sacs en plastique à 100 sacs par habitant et par an d'ici 2025, et à 50 sacs en 2030, selon le ministère de l'Environnement.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique