Samedi, 15 juin 2024
COP27 > COP27 >

Les plastiques s'accumulent dans le sol à travers le monde, avertit l'agence de l'Onu pour l'environnement

Mardi, 18 octobre 2022

Les plastiques s'accumulent dans le sol

Les plastiques utilisés dans les activités agricoles s'accumulent dans les sols agricoles du monde entier à un rythme alarmant, révèle un nouveau rapport du Programme des Nations-Unies pour l'Environnement (PNUE) publié lundi.

Les plastiques sont largement utilisés dans l'agriculture, des semences plastifiées aux enveloppes protectrices utilisées pour modifier la température du sol et empêcher la croissance des mauvaises herbes avec les cultures. Ces matériaux synthétiques ont également été ajoutés intentionnellement aux engrais organiques solides, qui sont épandus sur les champs et sont utilisés dans les tubes, sacs et bouteilles d'irrigation.

Alors que tous ces produits ont contribué à augmenter les rendements des cultures, il est de plus en plus évident que les plastiques dégradés contaminent les sols et ont un impact sur la biodiversité et la santé des sols, prévient le rapport.

De plus, les microplastiques, tels que ceux utilisés dans certains engrais, ont également un impact sur la santé humaine lorsqu'ils sont transférés aux personnes via la chaîne alimentaire. Ces microplastiques peuvent également limiter la capacité du sol à retenir l'eau. Ils peuvent également affecter les plantes en réduisant la croissance des racines et l'absorption des nutriments.

Une solution proposée par les auteurs du rapport sont les soi-disant « cultures de couverture », qui protègent le sol et ne sont pas destinées à être récoltées. Ces solutions naturelles peuvent supprimer les mauvaises herbes et améliorer la fertilité du sol, mais on craint qu'elles ne réduisent les rendements et n'augmentent les coûts, avertit le PNUE.

« Le plastique est peu coûteux et facile à travailler, ce qui rend difficile l'introduction d'alternatives », a expliqué Elaine Baker, de l’Université de Sydney et co-autrice du rapport.

Cependant, l'experte recommande aux gouvernements de décourager l'utilisation des plastiques agricoles, à l'instar de l'Union européenne, qui plus tôt cette année a restreint l'utilisation de certains types de polymères dans les engrais.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique