Samedi, 25 mai 2024
COP27 > COP27 >

Les pays africains défendront une position commune sur l'énergie lors de la COP27

Mardi, 04 octobre 2022

Les pays africains défendront une position commune sur l'énergie lors de la COP27

Les pays africains profiteront des négociations sur le climat de la COP27 en Egypte le mois prochain pour plaider en faveur d'une position commune reconnaissant que les énergies fossiles leur sont nécessaires à court terme, a déclaré mardi la commissaire de l'Union Africaine (UA) chargée des Infrastructures et de l'Energie, Amani Abou-Zeid.

« Nous reconnaissons que certains pays doivent peut-être utiliser des combustibles fossiles pour l'instant, mais il n'y a pas de solution unique pour tous », a déclaré Amani Abou-Zeid, ajoutant que l'heure n'était pas à l'exclusion mais à la création de solutions adaptées aux différents pays.

Une étude technique de l'UA, à laquelle ont participé 45 pays africains le 16 juin, souligne que le pétrole et le charbon joueront un « rôle crucial » dans le développement de l'accès à l'énergie à court et moyen terme. « Notre ambition est d'avoir des économies à croissance rapide, compétitives et industrialisées », a déclaré Amani Abou-Zeid.

« En ce qui nous concerne, la première obligation que nous avons en tant que gouvernements envers nos populations est de les sortir de la pauvreté énergétique et de la pauvreté en général, et pour cela, il faut de l'énergie. Il n'y a aucun moyen de développer une économie, une société sans énergie », a déclaré Omar Farouk Ibrahim, secrétaire général de l'Organisation des producteurs de pétrole africains. « Nous parlons du charbon, nous parlons du pétrole et nous parlons du gaz. Pour l'instant, nous ne faisons aucune distinction », a-t-il déclaré.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique