Jeudi, 25 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Livres >

Va vivre ailleurs

Mercredi, 23 août 2023

Une magie ordinaire, roman de l’écrivain togolais Kossi Efoui, paru au Seuil, dresse le portrait d’une femme joyeuse, inspirée et aimante, d’une mère courageuse dans un monde d’absolu dénuement, qui fait surgir une grâce mystérieuse.

Va vivre ailleurs

Il y a un moment, dans une vie, où l’écrivain abat ses cartes, pris par une sorte d’urgence. Le déclencheur de ce récit bouleversant, c’est un appel téléphonique d’un frère perdu de vue, annonçant que leur mère est au plus mal, à l’hôpital de Lomé. La mère qui lui a dit 20 ans plus tôt : « Va vivre. Va vivre ailleurs et ne reviens plus ». Qui se déplace une bassine sur la hanche, colportant des morceaux de pain, jusqu’au jour où des soldats interceptent son menu commerce, et où il arrive ce qui doit arriver. La mère qui chante pour exorciser « les choses dures ». Qui l’a porté sur son dos bien au-delà de l’âge habituel, prétendant que son garçon avait « les os fragiles ». Qui lui a donné, enfin, le goût des parures, des vêtures et des bijoux, transgressant la frontière des genres. Né en France en 1962 où il y vit, Efoui est parmi les auteurs africains les plus détachés d’une certaine obligation de fidélité au panafricanisme et à la négritude qui pesait sur ses prédécesseurs.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique