Dimanche, 21 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Livres >

De la diplomatie à la plume

Rasha Hanafy, Mardi, 18 février 2020

Dans son nouveau livre intitulé Iqtibassate min Al-Zate (citations de soi), l’ambassadeur Amr Aljowaily rassemble des citations en arabe, français et anglais qui l’ont inspiré dans sa vie quotidienne ou professionnelle.

De la diplomatie à la plumeAu

Un risque. C’est par ce mot que l’auteur, également ambassadeur d’Egypte en Serbie, Amr Aljowaily a décrit la publication de son dernier livre en date, Iqtibassate min Al-Zate (citations de soi), paru aux éditions de l’Organisme égyptien du livre (GEBO). Il s’agit d’un livre composé de 16 chapitres pleins de citations tirées des conversations sur les réseaux sociaux entre l’auteur et les abonnés de son compte Facebook. Des citations en plusieurs langues sur de nombreux sujets tels l’amour, la famille, la gestion, l’écriture, la nature, les voyages, le sport, le cinéma, la société et les sujets d’ordre spirituel.

L’auteur les a rangées de façon à ce qu’on puisse lire le contenu du livre de droite à gauche comme de gauche à droite, avec une introduction en arabe et une autre en anglais. Dans celle-ci, il explique que « l’idée a commencé par de simples réflexions, et maintenant, il faut courir le risque. Oui, écrire ce livre est un risque, car une belle partie de son contenu en dit long sur la personnalité de l’auteur qui s’exprime, sur les réseaux sociaux, avec des amis, des membres de la famille et des inconnus. Les premiers peuvent pardonner, mais les seconds le font rarement. C’est un risque aussi, car l’écriture se fait dans plusieurs registres, mêlant l’arabe classique et le dialectal égyptien, ainsi que le français et l’anglais ». Et d’ajouter : « Comme de nombreux lecteurs, en particulier ceux de la jeune génération, sont désormais bilingues ou plus, ce livre est essentiellement à deux volets : arabe et anglais. Ce n’est pas une traduction, étant donné qu’un certain nombre de citations sont paraphrasées dans les deux langues, ou même dans les trois langues. Quelques-unes sont à l’origine dans ma première langue étrangère, à savoir le français ».

Selon lui, pour publier un livre, il ne faut pas nécessairement être un auteur professionnel. Car l’ère des nouvelles technologies de la communication et de l’information a donné la chance à tout un chacun de partager tout ce qu’il écrit. Parmi les citations rassemblées dans ce livre, citons à titre d’exemple : « Two parallel jobs for members of Missions that are not among the P5 : diplomats at the General Assembly and journalists at the Security Council » (il y a deux fonctions parallèles pour les membres des Missions qui ne font pas partie du P5 : les diplomates à l’Assemblée générale et les journalistes au Conseil de sécurité) ; ou encore « C’est l’automne. Les feuilles des arbres tombent parce qu’elles veulent se rapprocher de toi. En été, tu étais à la plage trop loin. Elles tourbillonnent ayant senti ton charme. Et quand c’est la pluie, ce sont vraiment des larmes ».

Prendre du recul

Aljowaily n’hésite pas à expliquer, à la fin de son introduction, la raison pour laquelle il a pris le risque, avec l’éditeur, de publier cet ouvrage : « Ce livre est une réflexion. Il s’agit de prendre du recul par rapport à ce que nous faisons, pour réfléchir sur le sens et la raison. Il s’agit de penser à l’évidence, de creuser sous la surface, de raisonner au-delà de la logique, de prédire au-delà de l’immédiat. Si l’une des citations vous pousse à vous allonger davantage dans votre chaise pour réfléchir, à fermer les yeux pour imaginer, à composer une mélodie en réaction, à dessiner un tableau en appréciation ou même à argumenter en rejet, alors le livre aura rempli sa fonction ».

Iqtibassate min Al-Zate (citations de soi), de Amr Aljowaily, aux éditions de l’Organisme égyptien du livre, 2020.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique