Vendredi, 23 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Escales >

Le chemin vers soi

Amira Doss , Dimanche, 03 décembre 2023

Il n’est pas forcément nécessaire de changer les circonstances que l’on vit pour arriver à un sentiment de paix intérieure. Mais il s’agit plutôt d’un état d’esprit. Et pour y parvenir, il faut faire la paix avec soi-même.

Le chemin vers soi

Vague de peur, de colère, de frustration, d’indignation … Il nous arrive tous d’être submergés par ce genre de sentiments. Au point de perdre la paix intérieure et la tranquillité d’esprit. On se retrouve plutôt dans une sorte de chaos intérieur, juste l’opposé de ce que nous recherchons. Mais est-il possible de retrouver cette sensation de calme malgré les pressions et les difficultés que nous rencontrons dans notre vie quotidienne ? L’idée n’est ni de faire semblant que tout va bien, ni d’attendre que les conditions s’améliorent. Paix intérieure, sérénité, calme … des espaces que nous apprenons à créer à l’intérieur de nous, ce qui nous permet de traverser les périodes difficiles qui bousculent notre équilibre et notre vision du monde.

Mais d’abord, qu’est-ce que la paix intérieure ? Il est nécessaire de commencer par définir ce qu’est la paix intérieure, avant de chercher comment y parvenir, car c’est ce concept qui va tout changer. Entrer dans un espace de calme, prendre du recul sur les événements, se reposer, se ressourcer, être à l’écoute de nous-mêmes, de notre voix intérieure, prendre conscience de notre propre sagesse, être à l’écoute de nos intuitions, chercher les idées les plus créatives, devenir moins influençable par les idées des autres et leurs opinions, faire preuve d’un meilleur discernement, distinguer ce qui est bien pour nous et ce qui nous dérange, apprendre à faire des choix de vie alignés sur nous valeurs et principes. Bref, à l’encontre de toutes les idées reçues, il n’est pas nécessaire de fuir le monde extérieur pour retrouver la paix. Mais plutôt d’apprendre comment affronter ces moments durs de la vie quotidienne, sans nous évader. Dans son livre « The Little Book of Inner Peace », l’auteur Ashley Bush explique que « la paix est une conscience calme et profonde, un profond réservoir au fond de chacun de nous. Ce qu’il faut faire, c’est aller en puiser dans cette source intérieure. Même si ce processus est difficile, trouver cette conscience profonde est le seul moyen pour retrouver la paix ». Ce sentiment est, en effet, la clé du bien-être, ce n’est pas un luxe, c’est un besoin vital. Or, nous sommes tous tellement stressés par le rythme de nos journées que nous négligeons ce besoin d’équilibre. Dans ce monde où tout ce qui nous entoure est effrayant, il est évident de sombrer dans l’anxiété.

Une philosophie de vie

Pourtant, il n’est pas nécessaire de changer notre style de vie pour cultiver cette paix intérieure. Et il ne faut pas non plus que tout autour de nous se passe bien pour y parvenir. Ressentir la paix intérieure est, malgré tout, un art à développer de façon durable, une philosophie de vie, un système de valeurs, où nous pouvons tous ressentir cette tranquillité d’esprit peu importe les circonstances. Il n’est pas forcément nécessaire d’aller méditer dans la nature pour éprouver la paix, bien que cela soit une technique utile. Il n’est pas non plus nécessaire d’accomplir toutes nos ambitions, ni d’atteindre tous nos rêves. Mais, tout simplement, savoir nous libérer de nos pensées quotidiennes pour pouvoir nous sentir en calme. Accepter les événements que nous ne pouvons pas changer, céder face à l’incontrôlable, nous libérer, aller à la rencontre de nous-mêmes.

En pleines tensions, cette sérénité sera la meilleure arme nous permettant de tolérer les erreurs des autres, de nous pardonner, de regarder le monde avec plus de recul. C’est l’émotion de base, la porte d’entrée vers l’alignement intérieur. Ce n’est pas la joie temporaire d’avoir obtenu quelque chose ou réalisé un objectif. Ce n’est pas une émotion conditionnelle opposée à la tristesse ou à la colère. C’est donc un exercice de vigilance, d’attention portée sur ce que l’on voit et ressent. C’est une approche, un questionnement conscient de toutes les émotions qui nous traversent.

Cette peur de l’inconnu, de voir nos projets, nos espoirs s’écrouler n’aura plus raison d’être. Car au milieu de cette obscurité sans précédent, nous n’allons ni plonger ni sombrer à condition que nous apprenions à puiser dans nous-mêmes à la recherche de cette clarté. En changeant notre approche de la sérénité, nous apprendrons à faire face aux événements qui provoquent des remous peu agréables. Nous allons laisser libre cours à nos émotions, acceptant ce qui nous traverse, accueillant ces sentiments, puis les libérant. Ce processus peut être douloureux, il nécessite du travail, mais c’est seulement en faisant la paix avec nous-mêmes que nous pouvons vivre en paix.

 Les 7 clés de la paix intérieure

 1. Chacun a sa propre voie, il faut savoir trouver la méthode qui convienne le plus à votre personnalité et à vos besoins. C’est à vous de développer une approche adaptée à votre acceptation de vous-mêmes et à votre rythme de vie.

2. Faire la paix avec son enfant intérieur (Inner child). La plupart des gens ignorent l’importance de la période de leur enfance sur leur état d’esprit et leur développement personnel en tant qu’adulte. La première étape pour retrouver la paix est de chercher, dans notre enfance, toutes les blessures, tous les sentiments de peur, de rejet. Il faut nous rappeler de ces moments, les comprendre, les reconnaître pour pouvoir avancer.

3. Déterminer vos priorités. Un métier épanouissant, une vie de famille heureuse, une vie sociale animée, un important compte en banque, il faut déterminer ce qui compte le plus pour vous, sinon vous allez vous épuiser. En fonction de vos priorités, concentrez vos efforts pour les atteindre.

4. Cultiver la gratitude et la générosité. C’est étrange mais vrai. Les actes de gentillesse, les services que vous rendez aux autres vous font plus de bien que vous ne puissiez l’imaginer. Un petit message à un ami qui déprime, un collègue en difficulté, un sourire à un employé au supermarché ou au serveur dans un café, un coup de main. Faire du bien fait du bien.

5. Vivre dans le présent. Ne pas trop donner d’importance aux choses que vous regrettez dans le passé ni trop angoisser pour l’avenir. Apprenez à apprécier le moment actuel et à y consacrer toute votre attention.

6. Ralentir le rythme de votre vie. Il est nécessaire de consacrer quotidiennement du temps à la réflexion. Que ce soit pour méditer, pour écrire votre journal, pour respirer. Toutes les techniques de relaxation sont bonnes. Ce travail de conscience et de développement crée un état de calme extrêmement utile.

7. Contrôler vos pensées. Votre esprit est souvent créateur de pensées négatives. Face aux différentes hypothèses, il sélectionne souvent le pire scénario, l’amplifie et le transforme en catastrophe, vous obligeant à agir en fonction de ce scénario qui n’est que pure imagination. Votre esprit va ruminer, se projeter, laissant ces idées s’emparer de vous. Apprendre à penser à une image positive empêche votre esprit de dériver.

 Ils ont dit

« Un homme ne peut pas se voir dans une eau perturbée, mais dans une eau calme. Car seul ce qui est calme en soi peut donner de la tranquillité aux autres », Confucius.

« Et comment peut-on espérer être en paix si l’on ne vit qu’à la surface de soi-même ? », Sadghuru.

« Aujourd’hui est un cadeau, c’est pour cela qu’on l’appelle présent. Ne le gâchez pas en perdant votre paix », Raphaëlle Giordano.

« Avant toute action, vérifiez d’abord qui agit en vous et qui menace votre paix », Swami Prajnanpad.

« Découds tes noeuds si tu es en guerre avec toi-même, tu le seras forcément avec les autres ». Gandhi.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique