Lundi, 26 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Visages >

Rana Amer : La passion du bien manger

Naguib Mahfouz Naguib, Mercredi, 29 juillet 2020

Rana Amer est une nutritionniste alexandrine très à la mode, qui a commencé à se faire connaître sur les réseaux sociaux avant de percer dans les médias traditionnels. Elle attire aujourd’hui un large public, faisant office de blogueuse et de leader d’opinion.

Rana Amer

Elle voulait relever le défi. Elle lisait et travaillait assidûment sur ses recherches. Et enfin, elle a réussi là où plusieurs médecins de formation n’ont pas réussi. La pharmacienne Rana Amer est devenue en peu de temps une nutritionniste de confiance. Nombreux sont les gens qui suivent ses conseils pour perdre leurs quelques kilos de trop.

Après avoir passé ses études à la faculté de pharmacie, à Tanta puis à Alexandrie, elle travaille dans une firme multinationale, pendant un an et demi. Entre-temps, elle rencontre son mari à l’université, alors qu’elle était en deuxième année. Le fruit de cet amour a été une fille, pour qui Rana a décidé d’abandonner sa carrière dans le domaine pharmaceutique. « Franchement, après l’accouchement, je ne pouvais plus concilier ma vie privée et mon travail. Je voulais vivre pleinement le sentiment de maternité, prendre soin de ma fille, jouer avec elle, etc. Alors, j’ai quitté l’entreprise pharmaceutique, bien que ce soit un domaine que j’apprécie beaucoup », confie Rana Amer. Pendant sa grossesse, elle avait pris quelque 40 kilos, car elle était loin de manger sain. Puis, il lui a fallu un travail de titan pour perdre ces kilos de plus. « J’ai suivi des régimes alimentaires avec plusieurs médecins, sans résultat. Alors, j’ai commencé à lire sur la nutrition et à m’instruire en autodidacte. Déterminée à récupérer mon poids idéal, j’ai fini par éliminer les 40 kilos supplémentaires en un an », dit-elle fièrement.Tous ses amis étaient surpris de la voir si mince en si peu de temps. Ils pensaient tous qu’elle allait reprendre du poids, une fois qu’elle a arrêté de suivre une diète, mais ce ne fut pas le cas. Alors, tout le monde lui demandait des conseils, afin de profiter de son expérience. Et comme elle adore communiquer, elle n’hésitait pas à le faire, partageant tous les remèdes qu’elle a trouvés afin de surmonter les obstacles.

Rana était très heureuse de répondre aux questions de son entourage. Puis vu le succès qu’elle a eu, elle a pensé créer un groupe sur Facebook, pour échanger avec un plus grand nombre et élargir son cercle d’amis. Ce fut donc le début du groupe « Lean Queen », il y a deux ans environ, qui compte aujourd’hui 168 280 membres. Cela étant, la pharmacienne s’est transformée progressivement en blogueuse alimentaire.

« Je ne voulais pas transmettre des informations aux autres, en me basant uniquement sur mon expérience personnelle et sur mon background scientifique. Car je sais très bien que chaque corps a sa propre nature et que tous les gens ne sont pas pareils. Donc il fallait absolument passer un diplôme accrédité en matière de nutrition », avoue Rana Amer, qui a effectué des études en ligne « pendant un an, à l’Institute For Integrative Nutrition (IIN), ou l’Institut de nutrition intégrative, à New York », précise-t-elle. Et d’ajouter : « En ce moment, je suis en train de préparer un master et un doctorat en nutrition à l’Université de Chester à Londres. Bien qu’étudier en présence de deux enfants soit très difficile, je continue à le faire ; car pour moi, c’est une véritable passion. Je transmets ce que j’apprends, au fur et à mesure, aux membres du groupe ». Un groupe clos, exclusivement réservé aux femmes, dont elle est l’administratrice, aidée par une équipe de coordinatrices très actives.

« A travers le groupe, j’ai pu réaliser mes rêves et changer la vie de plusieurs autres femmes que je ne connaissais pas. Je sens beaucoup de gratitude, et je suis ravie du soutien que m’accordent ma famille et les gens qui m’aiment. Cela m’encourage à poursuivre mon chemin », dit-elle

850 000 personnes suivent Rana Amer sur son compte Instagram, sur lequel elle publie des informations liées à la nutrition saine, des recettes, des plats et des images personnelles. Au départ, elles étaient 2 000, puis sont devenues 10 000 en deux semaines, et au bout de deux ans de travail laborieux, elle a pu acquérir la confiance d’un public plus nombreux qui ne cesse de grandir. « Instagram a changé ma personnalité parce que c’est un monde ouvert comme la mer. Le groupe Facebook est plutôt un cercle clos, moi-même je choisis les membres très soigneusement, mais Instagram est tout à fait différent. Je suis tous les jours sur Instagram et cela nécessite beaucoup d’efforts. Car pour rester à la hauteur de la confiance que m’accordent les gens, je dois rassurer, sélectionner les informations que je poste et les vérifier consciencieusement. C’est une grande responsabilité d’être sur les réseaux sociaux », souligne Rana Amer, devenue une personne influente en matière de nutrition, que les médias égyptiens et panarabes cherchent à interviewer pour combler un public de plus en plus curieux.

Ainsi, la blogueuse alimentaire et nutritionniste autodidacte a élargi son audience, il n’est plus question uniquement que des gens la suivent sur les réseaux sociaux, mais aussi des téléspectateurs dans le monde arabe. Elle s’en réjouit. L’ancienne élève du collège de La Mère de Dieu à Alexandrie, qui a toujours eu un très bon niveau en langue arabe vu les préceptes de sa mère d’origine syrienne, ne savait pas du tout ce qui l’attendait. Elle a toujours aimé lire, écrire, communiquer et la voilà transformée en leader d’opinion, à même de coacher les gens. Elle leur apprend comment offrir une nourriture saine à leurs enfants, quelles sont les conditions d’un sommeil idéal, l’état psychologique et son rapport à la nutrition. Bref, tant de questions en lien avec la santé générale et qui permettent aux gens d’avoir une meilleure qualité de vie, d’accéder au bien-être et de maigrir sans se priver. Et à elle de conclure : « Lorsqu’on a un message à transmettre, on bénéficie souvent du soutien de ceux qui nous entourent. On croit en nous, on nous fait confiance, et cela nous donne de l’énergie pour continuer », conclut-elle.

Jalons

Naissance à Alexandrie.

2008 : Diplôme anglais de fin d’étude secondaire, IGCSE (International General Certificate of Secondary Education).

2012 : Diplôme de la faculté de pharmacie de l'Université d’Alexandrie.

Novembre 2017 : Création du groupe Facebook Lean Queen.

2018-2019 : Diplôme en ligne de l’Institut de nutrition intégrative.

2020 : Début d’études supérieures en nutrition, à l’Université Chester, à Londres.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique