Mardi, 28 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Hebdorama >

Gouna aux couleurs de la Palestine

Chérine Abdel-Azim, Mercredi, 20 décembre 2023

Gouna aux couleurs de la Palestine
Intishal Al-Timimi avec son épouse.

Pas de bling-bling, pas de robes extravagantes, pas de show. D’ordinaire marqué par une soirée d’inauguration éblouissante, avec des tenues aussi ostentatoires les unes que les autres, le Festival du film d’El Gouna n’a pas opté pour ce choix cette année. Une 6e édition pas comme les autres, dominée par le deuil et le chagrin envers ce qui se passe en Palestine. Les hommes ont été invités à porter une cravate noire en signe de deuil et les femmes ont presque toutes choisi de se vêtir en noir en signe de solidarité avec les événements de Gaza.

Plusieurs allocutions ont été prononcées à l’inauguration comme celles des stars Mahmoud Hémeida et Yousra, ainsi que de Marianne Khoury, directrice artistique du festival, d’Intishal Al-Timimi, président du festival, et de l’homme d’affaires Samih Sawiris, fondateur du festival. L’administration a choisi de décorer le réalisateur Marwan Hamed durant l’inauguration et de rendre hommage à l’acteur Achraf Abdel-Ghafour, décédé quelques jours avant le festival.

Le chanteur Abou, vêtu d’un keffieh palestinien, a animé la soirée par une chanson en anglais intitulée « The World is blind » (le monde est aveugle). Un autre spectacle a été représenté par la chanteuse palestino-chilienne Elyanna qui a chanté en arabe une chanson intitulée Ghosn Al-Zatoun (les branches des olives). Il est à noter que 80 films participent à ce festival qui va clôturer ses portes le 21 décembre 2023.


Samih Sawiris.


Elyanna.​


Abou
.


Yousra.


Mahmoud Hémeida et Heidy Karam.​


Mohamad Farrag et son épouse.


Saba Mubarak.​


Gamal Soliman.​


Tara Emad.​

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique