Jeudi, 25 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Klaus Schormann : L’organisation de cette Coupe du monde est un message de paix

Doaa Badr, Mardi, 24 mars 2015

3 questions à l’Allemand Klaus Schormann, président de la Fédération internationale de pentathlon moderne.

Klaus Schormann.
Klaus Schormann, président de la Fédération internationale de pentathlon moderne.

Al-Ahram Hebdo : Que pensez-vous de cette 2e Coupe du monde de pentathlon moderne qui s’est tenue au Caire ?

Klaus Schormann : Lorsque nous nous retrouvons en Egypte pour une étape de la Coupe du monde c’est toujours parfait. Je suis totalement satisfait. L’organisation est excellente avec toutes les facilités, surtout le fait d’organiser toutes les épreuves du pentathlon moderne dans des endroits à faire à pied. En outre, les chevaux sont excellents, ce qui est une chose très importante pour le pentathlon. Il est très important d’avoir une Coupe du monde de pentathlon moderne sur le continent africain, et pour nous, l’Egypte est le meilleur endroit. Il faut noter les efforts de la Fédération égyptienne de pentathlon présidée par Chérif Al-Aryane. Ce dernier a déployé beaucoup d’efforts dans l’intérêt de cette discipline. Il faut encore préciser que cette Coupe du monde est un message très important vu la situation politique difficile au Proche-Orient, en général, et celle de l’Egypte, en particulier.

N’avez-vous pas eu d’appréhensions avant de venir en Egypte dans cette situation critique et instable ?

— Si, bien sûr. Ce n’était pas facile d’organiser la Coupe du monde en Egypte et de convaincre les meilleures nations du monde de participer à cette compétition avec cette instabilité politique. En tant que président de la Fédération internationale j’ai reçu plusieurs lettres de différentes nations exprimant leur crainte de venir en Egypte. Mais j’ai reçu des messages rassurants de la part du gouvernement égyptien. Je suis convaincu que le sport est un moyen pour améliorer la politique. En organisant cette Coupe du monde en Egypte, je voudrai envoyer un message clair à tout le monde disant que le sport joue un grand rôle dans la paix dans le monde. Et pour donner un message concret je suis présent ici avec vous. La présence du ministre de la Jeunesse et du Sport, Khaled Abdel-Aziz, donne une image positive de la situation en Egypte.

— Quelle est votre évaluation du niveau des athlètes égyptiens ?

En tant que président de la Fédération internationale je ne pourrai pas parler du niveau des athlètes individuellement, mais je vous donne une image claire. Le niveau des Egyptiens a nettement progressé durant les dernières années, surtout chez les hommes. L’année dernière, l’Egyptien Amr Al-Guézeiri avait remporté une médaille d’argent aux Mondiaux, ce qui est une grande prouesse. Et aujourd’hui, en voyant 5 Egyptiens en finale, cela signifie que les Egyptiens sont très compétitifs. Il faut savoir qu’organiser une Coupe du monde en Egypte jouera un grand rôle dans le développement de la discipline dans le pays. Le niveau s’améliorera de plus en plus. Je suis sûr que l’Egypte se qualifiera pour la finale de la Coupe du monde avec plusieurs athlètes et qu’elle se qualifiera sans doute pour les Jeux olympiques de Rio de Janeiro 2016.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique