Samedi, 13 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Pentathlon : Au Caire, une Coupe du monde réussie

Doaa Badr, Mardi, 24 mars 2015

La 2e étape de la Coupe du monde de pentathlon moderne s’est achevée le 23 mars au Caire avec un succès pour l’Egypte, pays organisateur, et cela malgré une performance égyptienne moyenne. Bilan.

Pentathlon
En terminant 10e, Omar Al-Guézeiri a réalisé la meilleure performance égyptienne. (Photo : Mohamad Maher)

Le stade du Caire a connu beaucoup d’émotions et d’enthousiasme lors des 5 journées de la 2e étape de la Coupe du monde de pentathlon moderne qui s’est déroulée du 19 au 23 mars. Les journées étaient bien réglées. Avec à 8h, l’épreuve d’escrime. Puis la natation à 11h30. A 14h, tous les participants et les supporters se donnaient rendez-vous pour les 3 autres épreuves de cette discipline : équitation (saut d’obstacle) puis épreuve combinée : course à pied et tir, à 17h. Lors de l’épreuve finale, le stade était archicomble, une première pour le pentathlon égyptien qui ne jouit pas d’une grande popularité dans le pays. Mais avec la participation de 5 Egyptiens à la phase finale, l’enthousiasme des spectateurs a été sans précédent. En outre, le niveau de la compétition a été très élevé, avec la présence des meilleurs athlètes du monde chez les hommes comme les dames. Plusieurs médaillés olympiques et mondiaux ont répondu présent à cette Coupe du monde qui a réuni 89 hommes et 80 dames représentant 30 pays, soit un nombre record.

Malgré la difficulté de la compétition, un Egyptien était attendu sur le podium lors de la finale hommes, surtout que l’épreuve combinée a vu l’Egyptien Omar Al-Guézeiri à la première place. Mais il n’a pas pu conserver sa position. Pire il est tombé à la 10e place. « C’est difficile pour les fans de comprendre ma défaite, mais ce résultat est normal pour moi, car l’épreuve combinée est mon point faible. Malheureusement, cette épreuve venait en dernier. Je n’avais aucune chance de me rattraper dans d’autres épreuves. J’aurais voulu remporter une médaille cette fois-ci d’autant plus que j’étais très proche de la décrocher, mais je suis satisfait de ma performance quand même. Je pense que j’ai réalisé un grand progrès », déclare Omar Al-Guézeiri qui, en terminant 10e, a réalisé la meilleure performance égyptienne durant cette compétition.

Après une finale fantastique pleine de suspense, et à la grande surprise de tout le monde, c’est le Lettonien Ruslan Nakonechnyi qui a décroché la médaille d’or. Bien qu’il ait commencé l’épreuve combinée à la 7e place, le champion de la Lettonie a dépassé tous ses concurrents. « Je suis très heureux de cette médaille. Je remercie ma famille et je remercie surtout l’Egypte et son peuple aimable. L’année dernière, j’ai terminé 5e de la Coupe du monde du Caire, mais cette fois-ci, je suis le vainqueur et cela grâce à mon nouvel encadrement technique », affirme Nakonechnyi. Les deux autres médaillés sont Jan Kuf de la République tchèque, 2e, et Pavel Tsikhanau de Biélorussie, 3e. Le vice-champion du monde, l’Egyptien Amr Al-Guézeiri, qui était très attendu à cette compétition, n’a pu être à la hauteur ; il s’est contenté d’une 22e place. « Je n’étais pas dans mon meilleur état. Je n’ai pas bien commencé la journée. Le pire est que j’avais le plus mauvais cheval de la compétition, ce qui a beaucoup affecté ma performance. Je pense que le fait de jouer à domicile m’a un peu perturbé. Mais le plus important c’est que j’ai pu faire une évaluation de mon niveau afin de mieux travailler dans la période à venir. Cette saison, les compétitions les plus importantes pour nous seront les Championnats du monde, la finale de la Coupe du monde et les Championnats d’Afrique qui seront qualificatifs pour les Jeux olympiques 2016 », confie Amr Al-Guézeiri.

Il faut préciser quand même que cette compétition a révélé les grandes capacités de Yasser Hefny qui a terminé à la 14e place. Eslam Hamed a terminé 34e, et le plus jeune athlète de la compétition, Chérif Rachad, est classé 35e.

Pas de dames seniors

Pentathlon
La championne olympique Laura a remporté le titre dame. (Photo : Mohamad Maher)

Chez les dames, la performance égyptienne n’a pas été meilleure, avec une seule d’entre elles en finale, Haydi Adel, qui a atteint la 22e place. Mais il faut savoir que l’Egypte ne possède pas de dames seniors. Les juniors ont donc besoin d’un peu de temps pour acquérir de l’expérience. La championne olympique lituanienne, Laura Asadauskaite, a remporté l’or, suivie sur le podium par l’Américaine, Margaux Isaksen et la Britannique, Freyja Prentice. « Je suis totalement satisfait de cette édition de la Coupe du monde. Le plus important pour nous c’est la bonne organisation. Cette compétition était un message pour prouver que l’Egypte est un pays de paix et qu’elle est capable d’accueillir de grandes compétitions. Concernant la performance de nos athlètes, c’était une bonne occasion pour évaluer leur niveau et déceler leurs points faibles », souligne Chérif Al-Aryane, président de la Fédération égyptienne, en ajoutant : « Je remercie le ministère de la Jeunesse et du Sport, celui du Tourisme, les responsables du Stade du Caire et tous les sponsors qui nous ont soutenus pour le succès de cette Coupe du monde ».

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique