Mardi, 23 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Taekwondo : Radwa Réda, une vedette qui monte

Doaa Badr, Mardi, 17 mars 2015

Après avoir remporté l’or de l’Open de Louqsor de taekwondo et le titre de meilleure athlète de la compétition, Radwa Réda, (53 kg), débute la saison pleine de confiance. Portrait.

Radwa Réda
Radwa Réda. (Photo : Page Facebook de l'athlète)

A 21 ans, la jeune taekwondoïste Radwa Réda (53 kg) est devenue la star de la sélection égyptienne. Lors de l’Open de Louqsor, qui s’est déroulé il y a une semaine en Egypte, Radwa Réda a attiré l’attention grâce à son style de jeu très distingué, sa technique, sa grande taille (180 cm) et sa performance extraordinaire. Elle a remporté tous ses matchs avec une grande différence de points pour décrocher la médaille d’or, la seule médaille d’or égyptienne lors de cette compétition. Ce qui lui a permis d’être désignée meilleure athlète de la compétition chez les dames. « Cette médaille est la plus chère pour moi. Je suis très fière de réaliser une telle performance dans une compétition de tel niveau avec la présence de meilleures athlètes du monde », confie la jeune Egyptienne. Cette médaille réalisée dans une compétition de G2 lui a offert 20 points dans le classement mondial et surtout olympique, ce qui améliorera son classement le mois prochain. Actuellement, elle occupe la 4e place au classement mondial et la 8e place au classement olympique. « Cette saison, le classement olympique est le plus important. Mon but principal est d’assurer la qualification olympique à travers le classement mondial qui offre un ticket olympique aux 6 premiers de chaque catégorie », affirme Radwa, très sûre d’elle-même.

Afin de réaliser cela, Radwa a bien préparé la saison avec la sélection nationale. Dès le début de l’année, elle a commencé un stage de préparation de l’équipe nationale conduite par Tamer Salah, le médaillé olympique en 2004, entraîneur de la sélection qui a été rejoint le mois dernier par l’Espagnol Rosendo Alonso, comme directeur technique. « Le nouveau cadre technique de la sélection nationale m’a beaucoup aidée pour améliorer mon niveau. S’entraîner avec Tamer Salah, médaillé olympique et ancien meilleur athlète égyptien, jouera un grand rôle dans mes progrès, surtout qu’il s’entraîne avec nous et il nous indique d’une façon pratique comment effectuer un mouvement difficile. En plus, le fait qu’il soit jeune nous met à l’aise. C’est notre ami, pas seulement notre entraîneur. Et nous avons confiance en lui », dit la jeune fille.

A noter que cette jeune fille a commencé à pratiquer le taekwondo par hasard à l’âge de 10 ans, au club de l’Institut militaire à Port-Saïd. « Je me suis dirigée au club avec mes amies de l’école pour pratiquer le karaté avec elles, mais l’entraîneur de taekwondo m’a proposé de pratiquer cette discipline puisque j’avais un corps souple et j’avais l’avantage de ma grande taille. Dès le début, j’étais attirée par ce sport qui était différent et j’aime être différente », raconte la jeune fille.

A 16 ans , dans la sélection juniors

Dès ses débuts, elle a, en fait, attiré l’attention des spécialistes de la discipline. Elle a commencé à récolter des médailles nationales. En 2009, âgée de 16 ans, elle a intégré la sélection juniors pour la première fois. Lors de sa première compétition, elle a décroché l’or des Championnats arabes en Alexandrie. Elle a disputé encore avec la sélection seniors l’Open des Pays-Bas. Elle y a décroché une médaille d’or annonçant ainsi la naissance d’une championne très distinguée. Depuis, elle s’entraîne avec la sélection seniors en collectant des médailles africaines et arabes.

Cependant, sa vraie naissance date de la saison dernière en tant que star de l’Egypte. En 2014, elle a remporté des médailles d’or à l’Open de France, d’Allemagne et de Bahreïn et une médaille de bronze à l’Open de Louqsor.

Au cours de ce long trajet en sélection, Radwa a eu un grand nombre d’entraîneurs avant l’actuel cadre technique tels que Mohamad Abdel-Alim, Mahmoud Chalabi, Oussama Al-Sayed, Mohamad Magdi et Tamer Abdel-Moneim. « Durant mon parcours, j’ai eu plusieurs entraîneurs qui m’ont beaucoup aidée à progresser. Chacun d’eux m’a appris quelque chose. Et c’est grâce à eux tous que j’ai atteint ce niveau », dit la jeune fille en ajoutant : « Je crois qu’aujourd’hui j’ai atteint la maturité. Je suis prête à réaliser mes rêves et objectifs principaux : remporter des médailles aux Mondiaux et aux Jeux olympiques ».

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique