Samedi, 20 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Masri contre Ahli  ... dans l’appréhension

Mohamad Mosselhi, Mardi, 06 janvier 2015

Ahli retrouvera Masri, pour la première fois après le drame de Port-Saïd, samedi prochain au stade de Gouna. Une rencontre appréhendée par les deux équipes, la Fédération égyptienne de football et les responsables de la sécurité.

Ahli
Les autorités ont tout fait pour éviter le drame de Port-Saïd. (Photo : Mohamad Moustapha)

Le 1er février 2012, une date qui reste gravée dans la mémoire des Egyptiens. En cette journée, la plus grande catastrophe footballistique a eu lieu. Une foule de supporters de Masri, l’équipe de Port-Saïd qui acceuillait Ahli, a envahi le terrain du stade de cette même ville, à la victoire de leur équipe aux dépens d’Ahli. Un mouvement qui a provoqué la mort de plus de 70 personnes en plus de centaines de blessés.

Le pays était sous le choc: comment une telle tournure dramatique avait-elle pu avoir lieu lors d’un match de football? Les consé­quences ont été l’annulation de la saison, la suspension du stade de Port-Said pendant cinq ans, des rencontres à huis clos encore aujourd’hui et des troubles dans cette ville côtière le jour de l’annonce du jugement des responsables de cette catastrophe.

Mais la vie a repris pour Masri qui a choisi de ne pas participer à la saison 2012-2013, même si la Cour Arbitrale du Sport (CAS) avait annulé la décision de la Fédération Egyptienne de Football (FEF) concernant la suspension du club et sa relégation en D2.

Pour éviter une rencontre éventuelle avec Ahli, la FEF a opté pour le système de deux groupes. La saison s’est achevée dans le calme et Ahli a décroché son huitième titre d’affilée. Mais après les plaintes soumises par la majo­rité des clubs, la FEF a décidé de revenir à l’ancien système pour la saison actuelle. Et les observateurs de se poser la grande question : Ahli va-t-il rencontrer Masri ? Les respon­sables des deux clubs ont indiqué qu’il n’y aurait pas de problèmes dans cette éventualité, surtout que cette affaire est maintenant entre les mains de la justice.

Concernant la sécurité, les responsables ont décidé d’organiser cette rencontre à huis clos au stade de Gouna, au sud de l’Egypte. Mais toujours est-il que cette rencontre reste un casse-tête pour la sécurité égyptienne. La ren­contre était initialement prévue le 20 décembre dernier avant qu’elle ne soit reportée une pre­mière fois au 3 janvier puis au 10 janvier à la demande des responsables sécuritaires.

Beaucoup de rumeurs

Côté joueurs, il est clair que la rencontre sera très difficile au niveau psychologique, et surtout pour ceux d’Ahli qui comprend dans son effectif actuel huit joueurs ayant vécu ce drame, tels que le défenseur Saad Samir qui a joué cette ren­contre sous les couleurs de Masri et la récente recrue d’Ahli, Moëmen Zakariya, qui a réalisé un doublé pour Masri lors de la rencontre de 2012.

Beaucoup de rumeurs ont circulé autour du refus des joueurs d’Ahli de disputer la rencontre de samedi mais Wael Gomaa, directeur du sec­teur foot à Ahli, les a toutes démenties confir­mant qu’aucun joueur n’avait refusé de jouer lors de cette rencontre contre Masri.

La direction d’Ahli a interdit aux joueurs et au cadre technique toute déclaration concer­nant la rencontre de samedi prochain. Même son de cloche à Masri. Mahmoud Abdel-Hakim, milieu de l’équipe, a révélé que la sanction serait de 30000 L.E. pour toute décla­ration concernant la rencontre face à Ahli.

Il est évident que la tension règne au sein des deux clubs. Côté technique, rien de nouveau. Ahli est en 4e place avec 27 points. Il espère bien avancer dans le classement. En cas de victoire contre Masri, l’équipe gagnera une place. Elle réduirait ainsi l’écart qui la sépare de Zamalek, leader du classement avec 37 points. Mais il faut savoir que Ahli compte des matchs en retard. Les deux milieux Hossam Achour et Walid Soliman seront absents en raison de leur suspension automatique (trois cartons jaunes pour chacun d’eux). Une grande perte pour l’équipe vu l’importance de ce duo dans l’équipe. La nouvelle recrue de l’équipe Moëmen Zakariya, qui a signé pour le club pour les cinq prochaines années, fera ses débuts contre Masri.

Par ailleurs, Masri qui occupe la 13e place, avec 20 points, espère améliorer son classe­ment avec son nouvel entraîneur Jose Macheda. Ce dernier qui a pris l’équipe en charge à la fin du mois dernier a réussi à offrir à l’équipe sa première victoire contre Enppi après 4 défaites successives qui étaient à l’origine de la démis­sion de Tareq Yéhia, ancien directeur tech­nique de l’équipe. Mais l’équipe n’a pas pu conserver son rythme. Elle a été tenue en échec par Ittihad Al-Chorta 1-0. L’entraîneur espa­gnol espère bien reprendre la voie des victoires aux dépens de son compatriote l’entraîneur d’Ahli, Juan Carlos Garrido.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique