Mardi, 16 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Après 20 ans, le retour du basket égyptien

Chourouq Chimy, Lundi, 25 août 2014

L’Egypte disputera du 30 août au 14 sep­tembre la Coupe du monde de basket en Espagne. Avec une sélection jeune et peu expérimentée, un exploit serait surprenant. L’équipe a toutefois les moyens de laisser une trace honorable.

Après 20 ans, le retour du basket égyptien
En Espagne, la sélection égyptienne donnera le maximum. (Photo:FIBA)

Après 20 ans d’absence, l’Egypte dispu­tera la 17e édition 2014 de la Coupe du monde de basket, du 30 août au 14 septembre.

Vice-championne d’Afrique, l’Egypte s’est automatiquement qualifiée. Elle rejoindra la crème du basket-ball mondial. « On est de retour. On va montrer au monde entier que les Egyptiens reviennent à ce grand événement avec force ! ». Ces propos du jeune ailier d’Ahli, Ibrahim Al-Gamal, reflètent la joie des joueurs de la sélec­tion égyptienne.

« On ne veut pas trahir le public égyptien en disant qu’on peut réaliser un exploit. On veut juste démontrer un niveau satisfaisant », pondère Amr Aboul-Kheir, entraîneur de la sélection égyptienne.

Selon le système de la compétition, les 4 pre­mières équipes de chaque groupe comprenant 6 sélections accèdent au second tour. « Se qualifier au second tour reste toujours une mission très difficile. Cependant et malgré le groupe difficile de l’Egypte, on va chercher à s’exprimer », note Aboul-Kheir. Il ajoute qu’après une absence de 20 ans, la sélection égyptienne vise à obtenir une reconnaissance mon­diale.

Placée dans le groupe A, le groupe le plus difficile de la compétition, l’Egypte doit se mesurer avec la France, championne d’Europe, l’Iran, champion d’Asie, l’Espagne, deuxième au classement FIBA, la Serbie et le Brésil.

Les Brésiliens possèdent les meilleurs pivots du monde avec des joueurs qui se distinguent par un taux très élevé de tirs réussis. La sélec­tion espagnole possède, quant à elle, des joueurs puissants qui évoluent en NBA (la National Basketball Association), tels les frères Marc et Pau Gasol, ainsi que Serge Jonas Ibaka. Les 2 meneurs de jeu de la sélec­tion espagnole, Juan Navarro, capitaine de l’équipe, et Rudy Fernandez, sont aussi en pleine ascension.

Quant à la France, elle repose largement sur son joueur star, Anthony Parker, l’un des meilleurs joueurs de NBA. « La défense française est impec­cable et leurs ailiers sont parfaits », avance Aboul-Kheir. Idem pour la sélection serbe qui dépend, elle aussi, largement sur sa défense. Enfin, l’Iran pos­sède un performant joueur de 2,18 m: Hamed Haddadi, qui évolue aussi en NBA. Les joueurs iraniens excellent en contre-attaque. « L’Iran est le champion d’Asie par excellence. C’est une forte équipe », ajoute Aboul-Kheir.

Une équipe jeune

La sélection égyptienne disputera la Coupe du monde avec un effectif de jeunes joueurs. Amr Aboul-Kheir a cependant construit une jeune équipe capable d’assurer un avenir au basket-ball égyptien. La moyenne d’âge des joueurs est de 24 ans. Seuls 3 joueurs expérimentés sont présents dans la sélec­tion: Chérif Guendi, Waël Badr et Achraf Rabie. L’âge du reste des joueurs varie entre 22 et 27 ans. « C’est un bon mélange entre l’expérience des grands joueurs et la puissance des jeunes. Ces der­niers sont rapides et bons tireurs. Mais on prévoit un problème de taille. Les joueurs égyptiens ne sont pas grands. La moyenne est de 2,05 m, ce qui est médiocre en comparaison avec les géants de basket mondial », poursuit l’entraîneur de la sélection.

Bien que le budget de la Fédération égyptienne de basket-ball reste limité, ses joueurs sont bien préparés. La phase de préparation a commencé au mois de mai avec un regroupement au Caire. Puis au mois de juin, l’équipe a participé à un tournoi amical à Alexandrie à l’occasion du centenaire du club Ittihad d’Alexandrie.

Ce tournoi a vu la participation de la Tunisie, la Jordanie ainsi que de l’équipe olympique d’Ango­la. « C’est la période où on a observé le niveau des joueurs. On a sélectionné des joueurs pour un per­fectionnement à l’étranger », note Waël Loutfi, directeur général des sélections égyptiennes.

A la fin du mois de juillet, la sélection est partie en Serbie pour 5 matchs. « La Serbie est une école de basket-ball. On a joué de très forts matchs contre des équipes biélorusses et serbes de pre­mière division. On a sélectionné là-bas 12 joueurs qui partiront en Coupe du monde », précise Loutfi.

Enfin, deux semaines avant le début de la Coupe du monde, la sélection est partie à Taïwan pour la Coupe William Jones où elle a remporté la médaille de bronze. « C’est un très bon tournoi. On jouait contre de grandes équipes, tels le Japon et Taïwan. C’était un lourd fardeau pour les joueurs puisqu’on disputait un match par jour pendant 9 jours », renchérit Loutfi.

De retour au Caire, les joueurs ont repris l’entraînement avant de partir en Espagne, une semaine avant le début la compétition. « Je vais travailler beaucoup sur le moral des joueurs. La plupart d’eux sont jeunes et 2 joueurs n’ont jamais disputé de tournoi international. Ils ont peur et c’est normal. Mais je ne veux pas que ce sentiment dure longtemps », reprend le coach. Au-delà des résultats, l’Egypte va d’abord chercher à faire bonne impression. L’équipe espère signer son entrée dans le petit monde du basket mondial .

Les adversaires de l’Egypte

Brésil
Classement FIBA: 10
Directeur technique: Ruben Magnano
Dernière participation à la Coupe du monde: 2010 (9e place)
Meilleur résultat à la Coupe du monde : Deux fois champion du monde (1959 et 1963)
Qualification : Wild Card

France

Classement FIBA: 8
Directeur technique: Vincent Collet
Dernière participation à la Coupe du monde: 2010 (13e place)
Meilleur résultat à la Coupe du monde : 1954 (4e place)
Qualification : Champion d’Europe 2013

Iran

Classement FIBA: 20
Directeur technique: Mehmed Becirovic
Dernière participation à la Coupe du monde: 2010 (19e place)
Meilleur résultat à la Coupe du monde : 2010 (19e place)
Qualification : Champion d’Asie 2013

Espagne

Classement FIBA: 2
Directeur technique: Juan Antonio Orenga
Dernière participation à la Coupe du monde: 2010 (6e place)
Meilleur résultat à la Coupe du monde : Champion en 2006
Qualification : 3e place au championnat d’Europe

Serbie

Classement FIBA: 11
Directeur technique: Sasha Djordjevic
Dernière participation à la Coupe du monde: 2010 (4e place)
Meilleur résultat à la Coupe du monde : 4e place (2010)
Qualification : 7e place au championnat d’Europe

Matchs de l’Egypte

Samedi 30 août : Egypte – Serbie
Dimanche 31 août : Egypte – Espagne
Lundi 1er septembre : Egypte – France
Mercredi 3 septembre : Egypte – Iran
Jeudi 4 septembre : Egypte – Brésil

Les 12 Pharaons

Rami Abdallah,pivot Ittihad d’Alexandrie

Chérif Abdallah, ailier Guézira

Moëmen Aboul-Enein, ailier Ittihad d’Alexandrie

Youssef Abou-Choucha, ailier Sporting

Amr Al-Guendi, ailier Guézira

Mohanad Al-Sabagh, meneur de jeu Ittihad d’Alexandrie

Ibrahim Al-Gamal, ailier Ahli

Moustafa Al-Mekkawi, pivot Zamalek

Hayssam Khalifa, pivot Ittihad d’Alexandrie

Waël Badr, meneur de jeu Sporting

Seif Samir, pivot Ahli

Achraf Rabie, pivot Ittihad d’Alexandrie

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique