Mardi, 25 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Ahly à la recherche d’une 12e étoile

Mohamad Mosselhi , Samedi, 18 mai 2024

Ahly disputera la finale aller de la Ligue des champions d’Afrique contre les Tunisiens de l’Espérance à Tunis samedi 18 mai. Déterminés et bien préparés, les Rouges espèrent bien maintenir leur supériorité sur les Sang et Or.

A la recherche d’une 12e étoile

Ahly, l’équipe la plus titrée du continent noir, est en quête d’un nouveau titre à ajouter à son riche palmarès. Les Rouges disputeront le match aller de la finale de la Ligue des champions d’Afrique samedi 18 mai. Ils rencontreront l’Espérance de Tunis au Stade de Hammadi Agrebi, anciennement Stade de Radès. Le match retour aura lieu au Stade du Caire une semaine après.

Cette finale est la 17e de l’histoire du club cairote et la 5e consécutive dans cette compétition africaine pour les Rouges qui détiennent le record de 11 titres de champion d’Afrique. Théoriquement, Ahly est le grand favori de ce match et devrait conserver son titre de champion d’Afrique, mais le Suisse Marcel Koller, directeur technique du club, refuse de pressentir son équipe comme favorite, insistant sur le fait que les chances sont « presque égales ».

« Il n’y a pas de doute que notre objectif est de remporter le titre africain et nous devons nous battre ferme pour réaliser notre but. L’Espérance est une puissante équipe et possède une grande expérience sur le continent. La rencontre sera très difficile », déclare Koller. Ce dernier disposera, pour la première fois cette saison ou presque, de tous ses atouts. En effet, les Rouges disputeront cette rencontre avec un effectif au complet.

Les joueurs blessés, avec à leur tête le gardien expérimenté Mohamed El-Shennawy, le défenseur Yasser Ibrahim et l’ailier Ahmed Abdel-Qader, sont tous prêts pour la finale, et leur participation dépend de la décision de l’entraîneur.

Ahly disputera la rencontre avec l’effectif qui avait remporté le titre africain l’année dernière ou presque. L’arrivée du milieu international Emam Ashour, au début de cette saison, a donné beaucoup de force à l’équipe et a ajouté une touche de créativité au milieu du terrain des Rouges, ce qui manquait à l’équipe auparavant.

Outre la préparation technique, Ahly possède un excellent record contre son adversaire tunisien durant les trois dernières années.

Lors de l’édition passée de la Ligue des champions, les Rouges avaient franchi l’obstacle de l’Espérance en demi-finales avant de passer en finale et de remporter le titre. Lors du match aller, Ahly avait battu l’Espérance en Tunisie 3-0 avant de se contenter d’une petite victoire de 1 à 0 au Stade du Caire au retour.

En 2021, les deux équipes se sont opposées aussi en demi-finales de la compétition, mais cette fois-ci, les Rouges ont battu les Tunisiens à l’aller 1-0 à Tunis avant de remporter le retour 3-0 en Egypte. Les Rouges avaient aussi remporté leur 7e titre de champion d’Afrique contre la même équipe et au même stade en 2012. Ce qui explique le célèbre slogan des Rouges : « Nous avons à Radès des histoires ».

Une Espérance sans éclat

L’Espérance de Tunis paraît à la portée des Rouges. Malgré sa qualification pour la finale, l’équipe n’est plus la puissante formation du passé qui a remporté deux titres consécutifs en 2018 et 2019, dont le premier était aux dépens d’Ahly. Le parcours de l’équipe, qui compte quatre titres de champion d’Afrique, dans cette édition n’était pas facile.

Les Sang et Or ont commencé leur trajet dans la compétition avec une victoire de 1-0 contre les Burkinabés de l’AS Douanes à l’extérieur, avant de concéder un nul vierge à Tunis. Aux 8es de finale, les Tunisiens ont terminé à la deuxième place de leur groupe derrière les Angolais de Petro Atletico. Aux quarts de finale, ils ont dû attendre jusqu’aux tirs au but pour passer au tour suivant après deux nuls vierges contre les Ivoiriens d’ASEC.

L’équipe tunisienne avait un rendez-vous assez difficile contre les Sud-Africains de Sundowns. Tous les pronostics étaient en faveur de l’équipe sud-africaine, surnommée le Brésil de l’Afrique. Mais l’Espérance a surpris tout le monde en battant Sundowns dans les deux rencontres et sur un score identique de 1-0. Lors de ces deux matchs, les Tunisiens ont profité de leur réalisme et ont été décisifs en décrochant la victoire face aux Sud-Africains, qui ont dominé une grande partie des deux rencontres.

Le jeune gardien de l’équipe Amenallah Memmiche a été le héros des deux matchs en arrêtant plusieurs occasions sud-africaines franches, assurant la victoire de son équipe à Tunis et à Pretoria. L’attaque de l’Espérance est décevante avec neuf buts seulement en 12 rencontres. Alors que la défense s’illustre comme l’un des points forts de l’équipe avec trois buts encaissés.

Malgré la supériorité des Rouges sur leur adversaire, ils doivent se méfier des Tunisiens qui possèdent une grande expérience dans ce genre de rencontres.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique