Dimanche, 16 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Les Rouges et les Blancs décrochent la victoire

Mohamad Mosselhi , Mercredi, 01 mai 2024

Les représentants de l’Egypte aux compétitions africaines interclubs ont sécurisé leur place à la finale dans les différentes compétitions. Un grand succès tant pour Ahly que pour Zamalek, qui sont à deux doigts de l’exploit.

Les Rouges et les Blancs décrochent la victoire

Avec des victoires sur un score identique de 3 à 0, Ahly et Zamalek ont confirmé leur qualification pour la finale de la Ligue des champions d’Afrique et de la Coupe de la CAF respectivement. Les Rouges, qui ont réussi un nul vierge à Lubumbashi contre les Congolais de TP Mazembe lors du match aller, ont battu leur adversaire au Caire le vendredi 26 avril, alors que les Blancs, qui ont déçu lors du match aller au Caire en concédant aussi un nul de 0-0 contre les Ghanéens de Dreams FC, ont décroché leur qualification à l’extérieur suite à une large victoire à Kumasi.

En finale de la Ligue des champions d’Afrique, Ahly va rencontrer les Tunisiens de l’Espérance de Tunis qui a réalisé une grande surprise en se qualifiant aux dépens de la puissante formation sud-africaine de Sundowns. Les Sang et Or ont battu Sundowns 1-0 lors de l’aller à Tunis avant de rééditer à la surprise générale la même victoire à Pretoria. Le match aller de la finale aura lieu en Tunis le samedi 18 mai, alors que le retour aura lieu au Caire le 25 du même mois.

D’autre part, Zamalek va affronter les Marocains de RS Berkane. Comme Ahly, les Blancs vont disputer l’aller en visiteur le dimanche 12 mai avant de jouer le retour à domicile une semaine après au Stade du Caire.

Malgré leur résultat satisfaisant lors du match aller, les Rouges ont subi une expérience un peu difficile lors des premières 60 minutes, qui ont vu les Rouges échouer de marquer. Par contre, ils étaient proches de prendre un but. Le milieu Akram Tawfiq a dégagé le ballon avant de franchir la ligne de but au début de la deuxième mi-temps. En outre, l’arbitre a annulé un autre but après la révision de la VAR à la 60e minute.

Ces deux alertes ont été suffisantes pour les Rouges pour ouvrir le score 8 minutes après l’heure, grâce à un coup de tête du défenseur international de l’équipe Mohamed Abdel-Moneim. Les Rouges avaient besoin d’un autre but pour confirmer leur qualification et éviter les mauvaises surprises. Ils ont dû attendre jusqu’à la 83e minute, quand l’attaquant palestinien de l’équipe, Wessam Abou Ali, a doublé le score suite à un beau centre de la part du latéral tunisien des Rouges Ali Maaloul.

« Je suis très content de mon but. La rencontre était très difficile et l’annulation du but des Congolais a réveillé l’équipe », indique Wessam Abou Ali. Akram Tawfiq a réalisé le troisième but au temps additionnel, offrant à Ahly sa 5e qualification consécutive à la finale de la compétition continentale la plus prestigieuse au niveau des clubs et la 17e dans l’histoire du club qui compte à son palmarès 11 titres de champion d’Afrique. « Je suis très heureux de la victoire. On a réussi à marquer 3 buts. C’était une rencontre très difficile et on a affronté un adversaire très puissant », a déclaré le Suisse Marcel Koller, directeur technique d’Ahly, suite à la rencontre.

Cette rencontre a témoigné du retour de plusieurs stars de l’équipe qui ont raté les dernières rencontres pour raison de blessures, à leur tête le milieu Emam Ashour, qui a participé aux 30 dernières minutes de la rencontre. L’ailier Hussein Al-Shahat était aussi parmi les remplaçants, mais il n’a pas participé à la rencontre. De même, le gardien international de l’équipe Mohamed Al-Shennawy et le milieu malien Aliou Dieng ont été déclarés prêts pour la rencontre, mais ils n’ont pas été inscrits dans la liste. Mais sans doute, ils vont donner un souffle important aux Rouges lors de la finale.

Victoire logique pour Zamalek

Malgré leur mauvais résultat lors du match aller, José Gomes, directeur technique de Zamalek, avait déclaré qu’il était confiant en ce qui concerne la capacité de son équipe à surmonter l’obstacle ghanéen et à se qualifier pour la finale. Mais à condition que ses joueurs jouent leur jeu normal et qu’ils soient solides sur le terrain. Mission accomplie pour les coéquipiers d’Ahmed Sayed « Zizo », qui ont battu Dreams FC à Kumasi 3-0 pour avancer pour la finale de la Coupe de la CAF. Les Blancs étaient privés du trio important d’Ahmed Sayed « Zizo », Ahmed Fattouh et Omar Gaber, qui ont raté l’aller en raison de blessure. Mais leur retour a fait la différence sur le terrain et l’équipe a réalisé une victoire facile malgré l’humidité étouffante et le mauvais terrain. Le défenseur tunisien de l’équipe Hamza Mathlouthi a ouvert le score juste 11 minutes après le début de la rencontre avant que le Béninois Samson Akinyoola ne marque le second. Malgré ces deux buts, les Blancs ont été chanceux de ne pas prendre de buts d’autant plus que les hôtes ont raté plusieurs occasions franches lors de la première mi-temps. L’ailier de Zamalek Moustapha Chalabi a marqué le 3e but à la 60e minute pour décider de la rencontre.

« Avant la rencontre, j’ai déclaré que j’étais sûr de la victoire, et nous avonss réussi à réaliser notre objectif », a déclaré l’entraîneur de Zamalek après la rencontre. « La différence était claire entre mon équipe et l’adversaire. Je remercie les joueurs pour leurs efforts », a-t-il ajouté.

Suite à cette qualification, Zamalek va commencer ses préparations pour la finale contre les Marocains de RS Berkane. Les Blancs comptent un seul titre de la Coupe de la CAF en 2019 et, ironie du sort, c’était aux dépens de la même équipe marocaine. Ils espèrent bien rééditer l’exploit.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique