Mercredi, 19 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Mohamed El-Amin : Nous visons le titre à tout prix

Doaa Badr , Mercredi, 17 janvier 2024

Mohamed El-Amin, président de la Fédération égyptienne de handball, revient sur l’organisation, par l’Egypte, de la CAN de handball et sur les chances de l’Egypte. Entretien.

Mohamed El-Amin

Al-Ahram Hebdo : Comment jugez-vous la préparation de la sélection nationale pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de handball ?

Mohamed El-Amin : Je suis totalement satisfait de la préparation de l’équipe nationale. Je me suis rassuré après le dernier tournoi international, durant lequel l’Egypte a battu des grandes nations comme la Norvège et les Pays-Bas et nos handballeurs ont joué un bon match contre le Danemark, champion du monde. Durant ces matchs, nos joueurs ont retrouvé leur niveau et leur harmonie, notamment ceux qui ont été blessés. Le directeur technique de l’Egypte, l’Espagnol Juan Carlos Pastor, a bien fait ses plans et l’Egypte possède plusieurs remplaçants dans chaque position, cela était très important, surtout avec la blessure de plusieurs joueurs.

— Pastor a pris en charge l’équipe égyptienne en mars dernier. Pensez-vous que ce temps soit suffisant pour préparer une CAN ?

— Il est vrai qu’il n’a pas passé une longue période avec l’équipe nationale, mais il faut savoir que l’Egypte est l’une des grandes nations de la discipline et nos joueurs professionnels sont connus par tous les entraîneurs. En même temps, Pastor vient de l’école espagnole et il est le maître de l’ancien coach de l’Egypte, Roberto Garcia Parrondo, cela a facilité son travail. En plus, il est l’un des meilleurs entraîneurs au monde ; il applique une méthode scientifique à l’entraînement et il travaille pour l’avenir. Quand il est arrivé, l’âge moyen de la sélection égyptienne était grand, donc il a commencé à intégrer des joueurs des équipes juniors afin de rajeunir l’effectif. Aujourd’hui, l’équipe nationale est composée d’un mélange de jeunes joueurs avec des expérimentés.

— La dernière édition de la CAN s’est déroulée à la salle couverte de Hassan Mostafa dans la ville du 6 Octobre. Pourquoi avez-vous choisi cette année le Stade du Caire ?

— Cette année, nous visons le titre à tout prix. Pour réaliser cela, nous aurons besoin des fans égyptiens. Les supporters égyptiens représentent l’atout pour la victoire. Les joueurs égyptiens ont beaucoup souffert de l’absence des fans dans les gradins et ils ont besoin de leurs supporters de nouveau. Je demande aux Egyptiens d’assister aux matchs pour encourager les Pharaons afin de remporter le titre africain précieux et le ticket olympique. Les tickets des matchs sont diffusés sur le site de Tazkarti. En outre, l’organisation au Stade du Caire est beaucoup plus facile et je remercie le gouvernement du Caire, le ministre de la Jeunesse et du Sport, Ashraf Sobhy, et le président de la Fédération internationale de handball, Hassan Mostafa.

— Visez-vous donc la première place ?

— Nous avons un seul objectif : remporter la CAN et nous offrir le ticket olympique pour Paris 2024, puisque cette édition de la CAN offre un seul ticket olympique pour le vainqueur. Pour réaliser cela, nous avons bien étudié tous nos adversaires en donnant l’importance à toutes les nations. Il ne faut pas oublier que lors de la dernière édition, nous avons affronté le Cap-Vert en finale, à la grande surprise de tout le monde. Donc, nous donnons de l’importance à tous nos adversaires dès le premier tour.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique