Mercredi, 17 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Handball : En route vers Paris

Mohamad Mosselhi , Mercredi, 17 janvier 2024

L’Egypte accueille, du 17 au 27 janvier, la 26e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de handball. Une CAN qualificative pour Paris 2024. Déterminés, les Pharaons sont les grands favoris et ambitionnent de remporter le titre continental.

Handball : En route vers Paris

Les Pharaons commencent ce mercredi 17 janvier leur parcours à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de handball, qui aura lieu au Caire, par une rencontre que l’on prévoit facile contre la sélection camerounaise, lors du match d’ouverture de la compétition continentale. Placée au Groupe B avec le Cameroun, le Congo et la Guinée, la mission de l’Egypte pour accéder au tour suivant va être à portée de main vu la grande différence qui existe entre l’Egypte et ses adversaires non seulement dans le Groupe, mais aussi dans la compétition. La Tunisie est la seule équipe qui peut poser problème aux Pharaons, mais elle reste à la portée de l’équipe nationale égyptienne qui va disputer la CAN à domicile.

Selon le système de la compétition, les deux premières équipes de 4 groupes vont avancer aux quarts de finale, puis les vainqueurs se qualifient aux demi-finales, et ensuite la finale qui va avoir lieu au Caire le 27 janvier. Le vainqueur de cette CAN va sera qualifié automatiquement aux prochains Jeux Olympiques (JO) de Paris et les Egyptiens sont déterminés à ne pas rater cette occasion dorée à domicile.

« Il est clair que la finale va opposer l’Egypte à la Tunisie comme d’habitude, surtout que ces deux sélections sont les meilleures au continent avec un avantage considérable de l’Egypte lors des 4 dernières années », explique Khaled Al-Awadi, ancienne star de la sélection égyptienne. En effet, l’Egypte possède actuellement une équipe nationale assez puissante qui figure parmi les grandes puissances mondiales de la discipline. La 4e place des Pharaons lors des derniers JO vient confirmer cette réalité.

Un quatuor d’enfer

L’équipe est formée de joueurs de niveau élevé dont la majorité évolue en Europe à l’image de Yehya Khaled, l’arrière de la formation hongroise de Veszprem, tout comme son coéquipier Yehya Al-Deraa. Ou encore de l’ailier de l’équipe française de Nîmes Mohamed Sanad, qui figure parmi les grandes stars du championnat français. Wessam Al-Deraa et Mohab Said évoluent aussi en France, précisément à Limoge et Nîmes respectivement. Ali Zein, l’arrière de l’équipe émiratie Al- Sharjah SC et ancien joueur de Barcelone, représente l’élément de l’expérience au sein de la sélection aux côtés de Mohamed Mamdouh, Ibrahim Al-Masri et le gardien expérimenté Karim Hindawi. Ce quatuor aura une grande mission en menant une équipe égyptienne assez jeune, surtout avec l’absence du légendaire Ahmed Al-Ahmar, qui s’est retiré au niveau international. « Notre objectif est de remporter le titre et nous sommes bien préparés pour accomplir notre mission », indique Ali Zein.

Concernant la préparation des Pharaons, ils ont suivi plusieurs regroupements en Egypte avant de participer au tournoi international du Danemark la semaine dernière, dans lequel l’Egypte a terminé à la seconde place derrière les hôtes. Lors de ce tournoi, l’Egypte a battu les Pays-Bas 30-28 avant de battre le Norvège 28-23, et l’unique défaite était contre le Danemark, 31-34. L’Espagnol Juan Carlos Pastor s’est rassuré de la préparation de ses joueurs avant la compétition continentale. Ce dernier aura un grand défi à relever, surtout avec le grand succès de son compatriote Roberto Parrondo, qui a réalisé de nombreux exploits avec les Pharaons. Pastor, à son tour, est un entraîneur de renommée qui a conduit l’Espagne vers le titre du Championnat du monde en 2004 durant son mandat avec l’équipe nationale espagnole qui a duré jusqu’à 2008. Parrondo a mené les Pharaons aux deux derniers titres de la CAN en 2020 et 2022, Pastor sera donc prié de continuer à la même lancée de son prédécesseur et de conserver le titre africain pour la 3e fois consécutive, surtout que cette CAN va être la première apparition officielle de l’entraîneur de la sélection, qui est en poste depuis mars dernier.

8 fois champion d’Afrique, l’Egypte est à deux longueurs seulement de la Tunisie qui possède un record de 10 titres. La victoire des Pharaons va leur permettre de réduire l’écart avec les Tunisiens et de s’éloigner des Algériens qui possèdent à leur tour 7 titres continentaux.

 Groupes :

Groupe A : Cap-Vert, RD Congo, Zambie, Rwanda

Groupe B : Egypte, Guinée, Cameroun, Congo

Groupe C : Maroc, Algérie, Gabon, Libye

Groupe D : Tunisie, Angola, Nigeria, Kenya

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique