Mercredi, 24 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Mission difficile pour les Rouges au Mondial

Mohamad Mosselhi , Vendredi, 15 décembre 2023

Pour sa 9e participation à la Coupe du monde des clubs, Ahli espère bien faire mieux que sa 3e place obtenue à trois reprises auparavant. Un objectif qui semble loin de la portée des Rouges, qui ne sont pas à leur meilleure forme actuellement.

Mission difficile pour les Rouges au Mondial
(Photo : AP)

Ahli commence son parcours à la Coupe du monde des clubs vendredi 15 décembre avec une rencontre contre le vainqueur du match opposant la formation saoudienne d’Ittihad Djeddah à Auckland City (Nouvelle-Zélande) le 12 décembre (résultat non communiqué). Pour la majorité des observateurs, Ahli devrait affronter les Saoudiens, qui sont les grands favoris, à leur adversaire néozélandais. Le champion d’Arabie saoudite (hôte de la compétition mondiale) comprend dans ses rangs plusieurs stars de classe mondiale comme le Français Karim Benzema, Ballon d’Or en 2022, et son compatriote N’Golo Kanté, qui ont intégré la formation saoudienne l’été dernier. Tout comme l’ancienne star de Liverpool le Brésilien Fabinho. Ces stars ont fait que l’équipe saoudienne est favorite pour avancer au tour suivant et affronter Ahli. Les Rouges espèrent bien qu’Auckland City réalisera la surprise et éliminera l’équipe saoudienne qui sera un adversaire de poids pour eux.

En effet, Ahli vit des moments difficiles et l’équipe est très loin de sa forme habituelle. Les Rouges n’ont obtenu qu’une seule victoire lors des cinq dernières rencontres, toutes compétitions confondues. Cette victoire était contre les Ghanéens de Medeama à l’occasion d’un match comptant pour la Ligue des champions d’Afrique. L’équipe a concédé trois nuls consécutifs contre Smouha 0-0 au Championnat égyptien et 1-1 et 0-0 contre Young Africans (Tanzanie) et CR Belouizdad (Algérie) respectivement en Ligue des champions d’Afrique. Il faut préciser aussi que les Rouges ont concédé un nul 1-1 contre Gouna au Championnat local avant de battre les Ghanéens de Medeama 3-0. « Je suis déçu de ces résultats. Nous ne sommes pas à notre meilleure forme, mais nous allons essayer de faire notre maximum afin de redresser la barre de l’équipe », déclare Marcel Koller, directeur technique suisse de l’équipe. Koller, qui avait mené l’équipe à la 4e place lors de la dernière édition de la Coupe du monde des clubs, est aujourd’hui sous le feu des critiques vu les mauvais résultats des Rouges. « Pour moi, le vrai ennemi de l’équipe c’est le manque d’imagination des attaquants qui ratent un grand nombre d’occasions à chaque rencontre », a précisé Koller. « Malheureusement, nous ne possédons pas le temps nécessaire afin de remédier à ces faiblesses à cause de la succession de matchs », ajoute-t-il.

Une grande histoire

Cette participation à la Coupe du monde des clubs est la 9e des Rouges dans la compétition mondiale qui arrive à la 2e place en ce qui a trait au nombre d’apparitions, derrière Auckland City qui compte 10 participations et s’apprête à disputer la 11e. Mais Ahli se distingue par le fait d’avoir disputé le plus grand nombre de rencontres (22 sur les 8 dernières apparitions). Le champion d’Afrique et d’Egypte a remporté la médaille de bronze dans la compétition à trois reprises en 2006, 2020 et 2021. Le milieu de l’équipe Hussein Al-Chahat s’est illustré comme étant le joueur qui a disputé le plus grand nombre de rencontres dans la compétition avec 12 matchs. Après ses trois médailles de bronze, Ahli espère bien faire mieux pour égaliser l’exploit de TP Mazembe et du Raja qui ont réussi à franchir le cap des demi-finales. « Le niveau de la concurrence à la Coupe du monde des clubs est assez relevé, mais nous sommes déterminés à faire notre maximum afin de défendre le grand nom de notre club et du football égyptien », conclut Mohamqd Al-Chennawi, gardien d’Ahli et de la sélection.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique