Mercredi, 22 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Pentathlon moderne : Les Pharaons font bonne figure

Doaa Badr , Mercredi, 30 août 2023

L’Egypte a remporté 4 médailles dont 3 d’or aux Championnats du monde de pentathlon moderne qui se sont achevés le 28 août en Grande-Bretagne. Bilan.

Pentathlon moderne : Les Pharaons font bonne figure

L’université de Bath dans la ville historique de Bath en Grande-Bretagne a accueilli, du 21 au 28 août, les Championnats du monde de pentathlon moderne avec la participation de 196 athlètes de 39 pays inscrits à la compétition phare de l’Union Internationale de Pentathlon Moderne (UIPM). Le prestige de cette compétition et la clameur de succès ont rarement été aussi élevés, avec 47 des 50 meilleurs athlètes mondiaux. Les six Confédérations de pentathlon moderne ont été représentées. La Chine est celle qui a inscrit le plus d’athlètes (14), suivie de la Hongrie et de l’Italie (13), du pays hôte, la Grande-Bretagne (12), de la France (11) et de l’Egypte (10).

Les 10 Pharaons ont été à la hauteur de la compétition en décrochant, à une journée de la fin des Mondiaux, 4 médailles (3 d’or et une de bronze). Les médailles d’or sont décrochées en équipe hommes, relais hommes et relais dames. Tandis que la médaille de bronze est obtenue par Mohanad Shaban en individuel hommes. Les résultats de la dernière journée, qui comporte le relais mixte, n’ont pas encore été communiqués lors de l’impression du journal.

La compétition majeure des Mondiaux est sans doute l’individuel hommes et dames. La finale masculine a été dramatique, principalement parce que Emiliano Hernandez (Mexique) a couru si près de Joseph Choong (Grande-Bretagne) après avoir commencé avec un déficit de 10 secondes. Derrière eux, il y avait une concurrence féroce entre les Egyptiens pour la médaille de bronze et c’est finalement Mohanad Shaban, vainqueur de la finale de la Coupe du monde de pentathlon UIPM 2023, qui l’a emporté.

Ainsi, le champion olympique Choong a ravi le public local en remportant la première médaille d’or britannique de la semaine et a conservé sa couronne individuelle (avec 1 523 points) devant le Mexicain Hernandez qui a remporté la médaille d’argent (avec 1 518 points) et le ticket olympique, puisqu’il est le seul médaillé de ces Mondiaux à n’avoir pas encore décroché son ticket pour Paris 2024. Le Pharaon Mohanad Shaban a remporté la médaille de bronze (1 514 points), devançant ses compatriotes Ahmed Elgendy, 4e avec 1 510 points, et Mohamed Elgendy, 5e avec 1 506 points. Grâce à la performance de ce fort trio égyptien, l’Egypte a remporté le titre par équipe hommes avec un score de 4 530 points, l’argent et le bronze revenant respectivement à la Grande-Bretagne et à la Corée.

« La course laser a été si difficile. Aujourd’hui, la compétition n’a pas été très facile en équitation, même en escrime, donc je suis très heureux d’avoir remporté la médaille de bronze. Avant la course, je pensais pouvoir battre mes coéquipiers. Jusqu’à la fin de la course, je ne pouvais pas imaginer qui gagnerait, mais lors du dernier tir, je pense qu’Ahmed Elgendy m’a accompagné et c’était une belle fin. Nous sommes une équipe solide », déclare le médaillé de bronze Shaban.

Les deux autres médailles d’or ont été décrochées lors de la première journée des Mondiaux en relais hommes et dames. Une prolifique équipe égyptienne a entamé la course aux médailles aux Championnats du monde avec un double triomphe en relais. Moutaz Mohamed et Ahmed Hamed (Egypte) ont tenu bon pour l’or dans le relais masculin, confortant ainsi la victoire de leurs compatriotes féminines plus tôt dans la journée.

Dans une bataille passionnante de laser run, le numéro 9 mondial Balazs Szep, aux côtés de Gergely Regos, a aidé la Hongrie à remporter l’argent et le bronze est revenu au formidable duo coréen composé de Changwan Seo et Jihun Lee.

Plus tôt, Amira Kandil et Malak Ismail (Egypte) ont été à la hauteur des attentes en remportant la première médaille d’or des championnats, montant sur le podium du relais féminin après avoir surmonté un défi de taille de Beatrice Mercuri et Aurora Tognetti d’Italie. Avec autant de stars du sport réunies cette semaine, ce sont les Olympiennes de Tokyo 2020 Mayan Oliver et Mariana Arceo, du Mexique, qui ont remporté le bronze. « Je suis très fier de tous mes athlètes qui disputent les Mondiaux seniors, la médaille d’or pour l’équipe hommes est très précieuse, reçue en battant nos rivaux forts, la Grande- Bretagne (pays hôte) et la Corée du Sud (géant d’Asie). Je suis totalement satisfait de la performance de tous mes athlètes », souligne Sharif El-Erian, président de la Fédération égyptienne de pentathlon moderne.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique